•  
  •  
  •  
  •  
  •  

word-imageLa photo, Olivier l’a presque toujours eue dans la peau. Maintenant photographe, il a Adolescent fait ses armes sur l’appareil de son père avant d’intégrer un CAP photo. Depuis 2009, il a repris une activité professionnelle régulière dans ce domaine et déclenche son flash pour les particuliers et les pros du monde animalier. Il se déplace sur les salons pour des reportages (malgré son allergie aux poils de chats !), immortalise des couples maîtres-chiens en quête d’une photo spéciale…Au son du « pouic-pouic » qui retentit à son oreille à longueur de prises de vue (il faut bien attirer l’attention de l’animal), il met en scène, il cadre, il prend sur le vif pour le plus grand bonheur de nos toutous en quête de célébrité.

word-imageC’est depuis l’arrivée de Hedouard, son carlin, en décembre 2012, que l’idée d’associer la photo à l’animal de compagnie l’a séduite. Des animaux il en a toujours eu dans sa famille : à 3 ans il allait promener seul son gros Saint-Bernard et il a même eu un couple de perroquets à une certaine époque. Cela lui permet aujourd’hui d’avoir une relation équilibrée avec l’animal « Ça facilite ma compréhension du modèle, je sais plus facilement comment va fonctionner tel ou tel chien, je pars du principe que chaque animal à son caractère et je m’adapte ».

Aujourd’hui, s’il prend quelques séries de particuliers avec leurs chiens, Olivier s’oriente plus dans la photo pour les professionnels du monde canin. Dans ce contexte, « il faut savoir donner pour recevoir », explique-t-il. En général, les photos partent de sa démarche personnelle : il crée des visuels et lorsqu’il les soumet aux professionnels, ceux-ci sont souvent séduits par son œil astucieux. « Ça reste du marketing, je tente d’apporter la signature qu’aimerait avoir le client sur ses produits ». Parmi ses photos phares, on retrouve son propre chien Hédouard, lorgnant sur un amas de cupcakes pour chien signés Made in Pet, la marque de friandises pour chien en vogue actuellement… « Ma femme tient un blog sur le monde canin, Made in Pet lui avait envoyé un kit…leur proposer la photo était un juste retour des choses ! Et ça a marché ! ».

Côté particuliers, il affectionne particulièrement le noir et blanc à la mode Harcourt, en privilégiant la recherche de LA photo : « la démarche du particulier est plus artistiword-imageque. Pour lui, je tente d’immortaliser un seul instant qui représentera sa relation avec son chien, plutôt qu’une série de photos de type reportage ».

D’après Olivier, cette mise en avant de l’animal de compagnie, très présente aux USA ou au Japon, n’en est qu’à ses débuts en France. « Ici, ça reste encore marginal. Aux USA, la tendance est à l’habillage, au manteau de pluie, voire même à la poussette…c’est un véritable marché !». Le phénomène ne saurait tarder à s’expatrier, en attendant Olivier a su trouver le bon créneau pour se positionner sur ce marché.

Lorsqu’il sort son matériel, celui-ci est souvent plus recouvert de bave qu’autre chose, mais sans vouloir être cliché, c’est le charme du métier !C:\Users\Marguerite\Desktop\Dogfidelity\Photos\logo 2.PNG

  •  
  •  
  •  
  •