•  
  •  
  •  
  •  
  •  

dogspotting_coverLe dogspotting est un jeu qui consiste à observer des chiens, à les prendre en photo ou à les décrire très précisément, pour les soumettre au jugement de la communauté. Un courant qui s’est développé sur internet au point de fédérer près de 90.000 membres sur une page Facebook. Le dogspotting est également présent sur Twitter et Instagram. Un site internet propose également à la vente les tee-shirts «Dogspotting». D’après le quotidien anglais Le Guardian, plus de 200 photos de chiens sont partagés tous les jours au sein de ce groupe Facebook.

Mais attention, le dogspotting n’est pas qu’un simple jeu, c’est un style de vie, voir un art. La communauté des dogspotters ne rigole pas sur ce sujet et a même mis en place des règles strictes, supprimant impitoyablement du groupe Facebook les membres qui s’en écartent.

Une journaliste du Guardian s’est immergée dans cette sous-culture des dogspotters et nous raconte son expérience.

 

Rigidité des règles

Ce qui distingue le dogspotting des photos quelconques postées sur Facebook, c’est la rigidité des règles.

Pour être publiée, une photo doit respecter pas moins de douze règles. En voici quelques unes :

Seules sont acceptées « les photos originales, pas de photos retouchées, pas de mème, ni de photos déjà postées dans d’autres groupes ».

Les selfies sont aussi interdits car « ce groupe est seulement consacré aux chiens ». Ainsi toute photo où un humain est présent est bannie. Enfin comme le précise le Guardian, « la règle la plus importante, il ne faut pas qu’il y ait de chiens connus. Si vous connaissez le nom du chien, même sans connaître son propriétaire, c’est que c’est un chien connu, et la photo sera donc supprimée ». Et gare aux plaisantins qui osent mettre des photos d’animaux autres que des chiens, la communauté veille.Capture d’écran 2016-01-08 à 11.47.10

Chaque photo postée rapporte des points, mais attention, il y a des points donnés mais aussi enlevés. Les points s’obtiennent en multipliant les critères de réussite :

  • Prendre une photo de loin ou depuis un point d’observation difficile d’accès
  • Photographier le chien en action ou en train de manger un objet insolite
  • Photographier le chien en train de courir ou de sauter
  • Photographier le chien en condition périlleuse « comme sur un jet ski »
  • Photographier le chien est en train de réaliser un acte héroïque

Des points sont par ailleurs retranchés au score final si le chien «spot» lui-même le photographe, c’est-à-dire s’il l’a repéré.

Il est évidemment strictement interdit de se rendre dans un événement canin pour dogspotter en rafales puisque comme le précisent les organisateurs sur la (longue) page consacrée aux règles du Dogspotting, «il n’y aucun challenge dans le fait de repérer [un chien] dans un lieu où vous savez qu’il y aura des chiens». Bien au contraire, les administrateurs incitent les membres à «sortir et chasser des spots! Le caractère inattendu d’une rencontre au hasard est fondamental dans le sport et le style de vie» du dogspotting.

dogspotting gagnante

Photo de la gagnante 2015 :Vanessa Quintero

Une concurrence qui se fait dure

Chaque année, les meilleures photos sont récompensées. En 2015, la gagnante est une certaine Vanessa Quintero, avec la photo d’un golden retriever qui passe sa tête derrière l’écran d’un rétroprojecteur lors d’une conférence universitaire.

Cela étant, la concurrence est rude entre groupes de fans canins, et l’intransigeance du Dogspotting met à mal sa réputation chez les amateurs. D’autres communautés, bien plus souples dans leurs critères, ont ainsi vu le jour sur Facebook. Par exemple, sur Cool Dog Group, les amateurs de chiens peuvent poster des selfies, des mèmes et des chiens connus. « Seuls les chiens morts, blessés ou en détresse sont interdits », précise le règlement. Cool Dog Group compte plus de 156 000 membres, soit près du double de Dogspotting.

Pour contrer la tendance des nouveaux groupes, Dogspotting a décidé de réagir et d’assouplir ses règles.

Si cette tendance vous intéresse, à vos appareil et dogspottez !

 

Sources : Theguardian ; LeMonde

word-image

Commenter sur dogfidelity.com Commenter sur dogfidelity.com

 

  •  
  •  
  •  
  •