•  
  •  
  •  
  •  
  •  

Portrait de Marie, Zouzou, Pollux et Casimir dans les Yvelines

« Sortir Zouzou et Pollux, des Beagles, de leur cage,  de leur souffrance, de leur peur et leur offrir une famille, un panier, des câlins, un jardin sont les raisons essentielles qui nous ont motivé à adopter des chiens de laboratoire. Quant à Casimir, chien de chasse de type Anglo-Français, c’était un chien errant trouvé et placé en fourrière. Nous ne savions rien de lui, si ce n’est qu’il allait être euthanasié… »

  • Marie,Zouzou, Pollux et CasimirComment êtes vous devenue l’heureuse propriétaire de Zouzou, Pollux et Casimir ?

A la mort d’Elliot notre premier Beagle,  Zouzou qui était sa « copine » s’est brutalement retrouvée seule. Sa tristesse nous a fait comprendre qu’il était nécessaire pour son bien-être de lui trouver rapidement un nouveau compagnon à quatre pattes! C’est ainsi que Pollux est arrivé chez nous.

Casimir lui, est arrivé en février 2015, d’une fourrière en Bretagne.

  • Vous êtes très sensible, voire même très attachée à la démarche d’adopter plutôt que d’acheter un chien. Vos trois compagnons sont en effet issus d’une adoption. Quel a été l’élément déclencheur qui vous a fait basculer vers cette démarche ?

Notre famille est très sensible à la souffrance animale et il nous semble plus utile d’adopter plutôt qu’acheter un chien. Je suis horrifiée par ce qu’endurent les animaux de laboratoire et c’est en me renseignant sur le sujet que ma décision a été d’adopter un chien de laboratoire.

 

Nous avons rencontré Zouzou pour la première fois le 29 décembre 2010 à l’école vétérinaire de Maisons-Alfort (ENVA).

Nous souhaitions offrir à Elliot un compagnon de jeu car il était malheureux seul lorsque nous nous absentions. Ça a été le coup de foudre!

C’était la plus timide des quatre chiennes en adoption, la plus âgée aussi (4 ans 1/2).

Après deux heures de discussion avec la responsable du chenil, nous voilà repartis avec Zouzou !

  • Pollux et Zouzou sont des chiens de laboratoire, pourquoi avoir choisi cette voie pour adopter ?

Sortir deux chiens d’une cage,  de la souffrance, de la peur et leur offrir une famille, un panier, des câlins, un jardin me paraît des raisons essentielles !

  • Comment se comportent ces chiens lorsqu’ils ont la chance, dans leur malheur, d’intégrer une famille telle que la vôtre ?

Cela dépend du caractère du chien.

Pour Zouzou c’était difficile car elle avait peur de tout, elle n’avait jamais connu autre chose qu’une cage et elle ne savait pas ce qu’étaient des enfants humains!!

Elle a été servie avec nos trois garçons!! Elle était « asociale » et très craintive…

Pollux lui était de nature très joyeuse mais il était craintif.

Aucun des deux n’était propre.

Il aura fallu facilement un an pour que Zouzou n’ait plus peur de mon mari.

  • Quant à Casimir, vous l’avez trouvé dans une fourrière, connaissez-vous son parcours ?

          Son comportement a t-il été différent de celui de Pollux et de Zouzou ?

Casimir était un chien errant trouvé et placé en fourrière.

Nous ne savions rien de lui, si ce n’est qu’il allait être euthanasié. C’est un chien de chasse de type Anglo-Français. Nous ne connaissons pas son âge mais le vétérinaire pense qu’il a plus de 10 ans.

Il était dans un tel état lorsque nous l’avons récupéré…

Il était squelettique, couvert de parasites, l’estomac plein de vers… Une horreur!

Il n’était pas peureux et dormait beaucoup. Aucune agressivité et s’est entendu tout de suite avec les deux autres.

  • Concernant Zouzou et Pollux, votre choix d’adopter deux Beagles plutôt qu’une autre race est-il lié au fait que c’est principalement cette race qui est visée par les laboratoires ? Quelles en sont les raisons ?

Initialement nous avions choisi d’adopter un Beagle parce que c’était une race qui nous plaisait. D’ailleurs Elliot (notre premier Beagle) n’était pas un chien de laboratoire.

Ce n’est que plus tard, lorsque nous avons voulu un second chien que nous avons entendu parler des chiens de laboratoire.

L’adoption d’un chien de laboratoire est devenu une évidence.

Malheureusement le Beagle est le chien « idéal » pour les expériences en laboratoire…

C’est un chien de meute, de taille moyenne, solide, pas agressif, ne nécessitant pas beaucoup de soins et par dessus tout, toujours joyeux… Cela me révolte de penser à ces chiens en cage qui remuent la queue lorsqu’on vient les chercher pour les utiliser dans la recherche…

Aujourd’hui l’industrie cosmétique ne teste plus sur les animaux mais les expériences en laboratoire (dont la vivisection) sont encore très pratiquées dans le domaine pharmaceutique.

Pourtant, de plus en plus de chercheurs sont d’accord pour dire que, la plupart du temps, les tests sur les animaux ne sont pas probants.

Nous ne savons pas ce qu’a subi Zouzou comme tests mais elle était très atteinte psychologiquement : peur des hommes, tournant en rond comme dans une cage, « s’écrasant » par terre ou se statufiant, notamment chez le vétérinaire, lors de simples manipulations de type vaccins.  Aujourd’hui elle est toute guillerette et très épanouie mais j’avoue que j’étais très préoccupée au début!

Pollux lui, a servi à tester de la crème dépilatoire et autres cosmétiques, juste avant son interdiction. C’est un chien très vif, gai et très charmant mais qui sursaute au moindre bruit.

Il n’est resté « que » 2 ans 1/2 dans une cage de laboratoire avant d’être pris en charge par un refuge.

  • Ces trois noms, Zouzou, Pollux, Casimir font-ils référence à un souvenir d’enfance ou font-ils référence à quelque chose en particulier ?

En effet ce sont des noms très enfantins !

Zouzou s’appelait BC 28 avant d’arriver chez nous… On a trouvé que Zouzou sonnait joyeusement et lui allait bien.

Pollux est un petit chien malin dans le « Manège enchanté », ça lui va bien !

Casimir avait déjà reçu ce nom à la fourrière, on a décidé de le garder.

  • Au premier contact, qu’est-ce qui vous a plu chez chacun de vos chiens ?

Zouzou était la plus timide et réservée des 4 chiennes que nous avions rencontrées à l’ENVA.

Son regard en disait long. Nous avons été conquis dans la minute!

Pollux malgré sa vie en cage était un petit clown tout petit et tout mignon!

Casimir quant à lui, nous l’avons adopté sans le rencontrer avant. C’était un sauvetage d’urgence. Il s’est révélé très câlin, très tendre.

  • Quelle relation entretenez-vous au quotidien avec vos chiens ?

C’est toujours la fête!! Ils s’entendent très bien et le quotidien est très doux.

Pollux trouve sans doute que  » les deux vieux » dorment beaucoup mais il fait avec!

  • Que partagez-vous avec eux ?

Nous les promenons beaucoup autour de chez nous, dans la forêt. Mon mari emmène Pollux faire de grandes marches à la journée, Zouzou et Casimir étant trop vieux pour ces marches.

Nos trois fils ont découvert la joie mais aussi les responsabilités d’avoir des animaux. Ils sont également sensibles à la condition animale.

Nous avons aussi remarqué à quel point avoir des chiens est bon pour la santé! Il suffit qu’un de nos chiens vienne réclamer des caresses pour nous redonner le sourire!!

  • Votre perception de la vie a-t-elle changé ?

Je crois que nos chiens nous ont ouverts les yeux sur beaucoup de choses. Depuis que nous les avons adoptés, nous sommes beaucoup plus sensibles à la condition des animaux et soutenons diverses associations.

Avant je n’étais pas informée de la violence faite aux animaux, maintenant j’essaie d’être responsable.

  • Vos trois compagnons vous aident-ils à surmonter certaines épreuves de la vie ?

Absolument! Ils sont d’une aide précieuse lorsqu’on est malheureux, quand les choses sont difficiles. Il suffit qu’ils viennent vers moi en remuant la queue pour que tout aille mieux. Je crois qu’ils ont un sixième sens, ils sentent quand ça va mal, et là ils redoublent d’efforts pour me faire sourire!

  • Qu’aimez vous le plus chez chacun de vos chiens ?

Ils ont tous les trois une personnalité forte et très attachante. Zouzou est une vraie princesse, très distinguée et précieuse, Pollux est un petit drôle, souriant et joyeux et Casimir c’est le grand-père tranquille et un peu ahuri !

  • Quelle est respectivement leur principale qualité ?

Tous les trois sont adorables, doux, pleins d’amour!

Nous sommes leurs héros! C’est une belle équipe de chiens, tout sauf féroces !

  • Pourriez-vous vivre sans chien de manière générale ?

Non, plus aujourd’hui. Ils nous apportent tant! Alors tant pis si la maison n’est pas aussi propre que je voudrais, si parfois c’est compliqué de les faire garder.

Je préfère mes chiens à une vie sans traces de pattes humides sur le parquet!

  • Vous considérez- vous passionnée par l’espèce canine ?

Je suis surtout passionnée par le bien-être des chiens, et des animaux en général.

Si c’était à refaire, je reprendrais un chien de laboratoire plutôt que d’en acheter.

Je milite pour la stérilisation des animaux de compagnie, pour l’encadrement drastique des éleveurs, pour la responsabilisation des maîtres. Il y a du travail !

word-image

Commenter sur dogfidelity.com Commenter sur dogfidelity.com
  •  
  •  
  •  
  •