• 513
  •  
  •  
  •  
  •  
    513
    Shares

rominaIl y a quelques jours, un chien handicapé a bénéficié d’une patte en prothèse imprimée en 3D : une première au Mexique !

Après avoir été victime d’un accident avec une tondeuse à gazon, la chienne Romina, 6 ans, a dû être amputée de sa patte avant droite.

Prise en charge par des chercheurs de l’Universidad del Valle de Mexico, Romina a d’abord passé un scanner pour permette de créer une prothèse adaptée à sa morphologie. L’objet 3D, constitué de silicone, d’aluminium et de fibre de carbone, a ensuite été imprimé en trois dimensions.

La chienne a pu bénéficier d’une prothèse conçue sur mesure pour remplacer sa patte. Et pas n’importe quelle prothèse, puisque celle-ci a été imprimée en 3D ! Depuis la pose de sa prothèse, la petite Romina peut marcher et même courir sur ses quatre pattes.

Aux Etats-Unis, la pose de prothèses 3D chez les animaux tend à se généraliser de plus en plus. En 2014, les médias avaient notamment évoqué l’histoire de Derby, un chien-loup américain souffrant d’une malformation congénitale qui avait pu apprendre à marcher et courir normalement grâce à des prothèses 3D spécialement imprimées pour lui. Mais en France, cette technique demeure encore trop peu connue.

Pourtant, les avantages de cette technologie sont nombreux : les objets 3D sont imprimés très rapidement (une journée suffit généralement), pour un coût peu élevé et pour un poids réduit. L’Universidad del Valle met ses recherches à la disposition des vétérinaires du monde entier en leur proposant de télécharger leurs fichiers 3D de prothèses destinées à divers animaux domestiques. Il suffit ensuite aux vétérinaires de les adapter aux mensurations des animaux et de les imprimer en 3D. Une belle promesse technologique pour tous les animaux (mais aussi les humains !) handicapés !

Dogfidelity Logo Article

Commenter sur dogfidelity.com Commenter sur dogfidelity.com
  • 513
  •  
  •  
  •