• 469
  • 3
  •  
  •  
  •  
    472
    Shares

« L’amour n’a pas de prix… mais si avant d’accueillir un ce toutou qui vous fait les yeux doux on évaluait le budget à prévoir. » Au total les dépenses annuelles peuvent être estimées entre : 1000 et 1500 euros pour un petit chien, 1500 à 2000 euros pour un chien de taille moyenne, 2000 à 2500 euros pour un chien de grande taille

Tous ces frais doivent être prise en compte avant de s’engager à adopter un chien

Mais on ne le regrette jamais, tant il nous donnent d’affection et nous aident à nous sentir bien. Et cela est inestimable !

LE COUT INITIAL  : De 0 à plus de 2000 €

Auprès d’un particulier :

0 € car désormais une personne dont ce n’est pas la profession ne peut plus vendre un chien mais seulement le donner. En effet, depuis le 1er janvier 2016, un numéro de Siren prouvant qu’on est un éleveur professionnel est nécessaire.

Bien sûr, vous pouvez toujours vous entendre pour le remboursement des vaccins.


Dans un refuge :

De 150 à 250 €, un forme de don, qui couvre les frais de vétérinaire, les soins et les vaccins déjà reçus.

 

Dans un élevage : 
De 200 à 500 € pour un chien sans pedigree, 500 à 1500 pour un chien avec pedigree, selon les races ; jusqu’à plus de 200 € pour certaines races ou des pedigrees exceptionnels.

L’ALIMENTATION Jusqu’à 4 euros par jour. Pour des produits de qualité (croquettes premium, achetées chez un vétérinaire ou en magasin spécialisés) la dépense varie en fonction du poids de l’animal.1 à 2 € par jour pour un chien de moins de 10 kilos, 2 à 3 euros par jour pour un chien de 10 à 20 kilos3 à 4 € pour un chien de plus de 25 kilos

Les croquettes vendues en grandes surfaces reviennent 50 à 60% moins cher, mais elles sont souvent beaucoup moins équilibrées en protéines.

LE TROUSSEAU : De 15 à 300 € en moyenne. Collier, laisse, panier, cage de transport, accessoires… les dépenses varient du tout au tout. Une belle niche seule peut coûter plus de 200 € (laisse, collier, os… ) 100 € par an en moyenne. Les friandises, jouets, petits cadeaux, autour de la même somme, sauf si vous craquez sur les nouveautés : vêtements, shampoings, mobiliers, gamelles design, etc.


LA SANTE : Au moins 100 € par an. 
Le minimum, c’est une consultation par an chez le vétérinaire pour les rappels de vaccins. 30 à 50 euros pour la consultation en province, un peu plus à Paris et 30 € environ par vaccin. Seul celui de la rage est obligatoire dans certains départements, mais d’autres sont recommandés voire nécessaires, si vous voulez voyager avec votre animal, le laisser en pension ou qu’il participe à des concours et des expositions canines. En cas d’urgence (maladie, blessures), la facture peut grimper très vite et dépasser 1000 € s’il y à opération. Pour parer à ces risques, vous pouvez opter pour une mutuelle santé : de 10 à 40 euros par mois, selon l’étendue de la couverture.


L’EDUCATION : De 20 à 50 euros de l’heure. 
On ne parle plus vraiment de dressage mais plutôt d’éducation canine : une étape conseillée surtout au début, quelle que soit la race, pour apprendre aux chiens mais aussi aux maîtres, à bien vivre ensemble.

LES FRAIS DE GARDE : De 10 à 40 euros par jour. Une simple ballade avec un « pet-sitter » pour les chiens dont les maîtres sont au travail, coute de 10 à 15 euros de l’heure. Une pension pendant vos vacances : de 10 à 30 euros par jour. Il existe aussi une solution gratuite d échange de garde entre maîtres qui se rencontrent sur les réseaux sociaux comme dogfidelity.com, c’est convivial, les chiens se font des amis et les maîtres aussi !

 

 

  • 469
  • 3
  •  
  •  

1 Commentaire sur “Combien çà coûte d’avoir un chien ?

  1. Ce n’est pas faux, un chien est un réel investissement. Là où nous vivons, il n’existe aucune réglementation interdisant les propriétaires de vendre des chiens, tout est libre. Nous en avons acheté un, un bien petit, il n’y a pas longtemps et je peux vous dire qu’on dépense pas mal avec lui. Les enfants ont eu pour idée de lui acheter un panier, une couverture et une gamelle personnalisés avec des jouets. C’est un investissement, et la garde n’en est pas moins puisque nous sommes absents tous les jours et comme c’est encore un chiot, on ne peut pas le laisser seul. Mais on ne regrette rien, les enfants sont heureux et c’est l’essentiel.

Les Commentaires sont fermés.