•  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aux Etats-Unis, il est courant pour les écoles vétérinaires de recourir aux chiens et aux chats dans les refuges, anesthésiés durant l’opération puis euthanasiés en fin d’opération pour former les étudiants en chirurgie ….Une terrible pratique que tous les amoureux de l’espèce canine réfutent, et que les écoles vétérinaires françaises ne pratiquent pas, forte heureusement.

Le laboratoire américain SynDaver spécialisé dans la création de tissus synthétiques humains et l’organisation New England Anti-Vivisection Society (NEAVS) basée à Boston ont décidé de changer les choses et de trouver une alternative à cette terrible pratique.

Une alternative qui a un coût.

Le laboratoire espère récolter 24 millions de dollars par le biais d’une opération de financement participatif (crowdfunding) menée aux USA et visant à commercialiser les écoles vétérinaires d’un chien synthétique pourvu d’organes internes similaires à ceux d’un vrai chien et d’une apparence en tout point semblable.

Une première école vétérinaire américaine dotée d’un chien synthétique

L’Université de Westboro, située dans la région de Nouvelle-Angleterre, est devenue en 2000 la première école vétérinaire américaine à ne plus recourir à ce procédé.

Cette version synthétique est à même de respirer et « saigner » grâce à la reconstruction de faux vaisseaux sanguins.

Plus de 20 ans de recherches ont été nécessaires pour arriver à la création de ce modèle qui sera commercialisé dans 49 écoles à travers les Etats-Unis, une fois les 24 millions de dollars récoltés. 

  •  
  •  
  •  
  •  

1 Commentaire sur “Chiens synthétiques : STOP à la vivisection des chiens aux USA

  1. Une idée ingénieuse de la part de ces chercheurs américains. Certes, personnellement le chien synthétique ne remplacera pas ou peut être jamais un vrai chien comme animal de compagnie par exemple.

Les Commentaires sont fermés.