•  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Je travaille sur l’émotionnel de l’animal. Je corrige les déséquilibres ».

Dogfidelity : Bonjour Claire ! Vous êtes praticienne en kinésiologie animale. Pouvez-vous tout d’abord nous expliquer ce qu’est la kinésiologie ?

La kinésiologie est une technique de libération émotionnelle qui contribue au mieux être, basée sur le dialogue avec le corps par le test musculaire.

Ceci permet de chercher les zones de stress et de blocage que le corps a gardées en mémoire (peurs, traumatismes, angoisses, stress, frustrations, croyances,…)

Dogfidelity : En quoi la kinésiologie peut-elle s’appliquer aux animaux, dans quels cas, et que leur procure-t-elle ?

J’applique cette méthode aux animaux par l’intermédiaire du maître ou d’une autre personne (par transfert : lien énergétique établi entre l’animal et l’homme) et ensuite nous explorons ensemble les ressentis et les émotions de l’animal.  Je travaille donc sur l’émotionnel de l’animal. Je corrige les déséquilibres.

J’interviens pour des problèmes comportementaux, relationnels, émotionnels, environnementaux, ainsi que pour les peurs, crises épilepsie, angoisses, agressivité, traumatismes, auto mutilation, problème de santé, nervosité, …

Dogfidelity : Comment avez-vous connu cette pratique et depuis combien de temps l’exercez-vous ?

J’ai connu cette pratique car je l’utilise déjà pour moi à titre personnel. J’ai entendu parlé de la kinésiologie animale par l’intermédiaire d’une amie. Et je me suis lancée en trouvant une formation sur internet (suite à des recherches). J’ai commencé en novembre 2014. Je n’ai jamais arrêté de pratiquer depuis cette date.

Dogfidelity : Vous travaillez sur « l’émotionnel de l’animal », les animaux ont donc des émotions ?

Aujourd’hui, on considère  les animaux comme des êtres vivants avec leur propre vécu, leurs émotions, leurs blessures et on sait que l’humain peut intervenir pour les aider.

Dogfidelity : Comment se déroule une séance de kinésiologie sur un chien ?

Que cela soit pour un chien, un chat, un cheval ou encore un oiseau ou un lapin, la séance se déroule de la même manière.

Je commence par vérifier les pré-tests (test de kinésiologie) et demande si j’ai le droit de travailler sur tel animal et si je peux faire le transfert. Si j’ai le droit, (en général oui), je fais alors le transfert et je demande où je vais chercher les infos. Je continue comme cela pour avoir plus d’informations ; ensuite, je rééquilibre les stress avec les protocoles de kinésiologie ou bien les fleurs de bach ou huiles essentielles (selon ce que l’animal demande). Je vérifie tout par le test musculaire.

Dogfidelity : Comment parvenez-vous à « capter » les souffrances de l’animal, et à corriger ensuite les déséquilibres ? (Aussi bien lorsque l’animal est présent que lorsque vous travaillez à distance, sur photo).

Je travaille beaucoup à distance. Le maître me fait un point par téléphone avant ma séance. Mais je laisse l’animal aller la où il veut pour me guider vers son problème.

Quand je capte des informations, je vérifie ensuite par le test musculaire, si l’information est juste ou pas. Le protocole est identique pour un être humain que cela se fasse à distance ou pas.

Dogfidelity : Partant du principe qu’il existe un lien énergétique entre l’homme et l’animal, vous travaillez sur le « transfert ». Pouvez-vous nous expliquer de quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’un lien énergétique établi entre l’animal et l’homme. Par une technique utilisée en kinésiologie, j’effectue le transfert avec la photo sur la personne qui me sert de transfert.

Dogfidelity : En quoi la kinésiologie se différencie-t-elle du Reiki animalier ou encore de l’Ostéopathie ?  Ce n’est pas du tout la même technique. Pour la kinésiologie, c’est surtout par le biais du test musculaire. En Reiki et Ostéopathie… ce procédé n’est pas utilisé.

Dogfidelity : La kinésiologie animale est-elle une pratique reconnue par les scientifiques ? Pensez-vous qu’elle le sera un jour, ou qu’elle pourra être prescrite en complément d’un traitement ?

Reconnue, je pense non, pas encore. Par contre, oui en complément d’un traitement ou même pour un suivi d’un bien-être, cela peut être prescrit.

Dogfidelity : La kinésiologie remplace-t-elle les soins vétérinaires ? Et peut-elle être efficace là où la médecine vétérinaire a échoué ?

La kinésiologie ne remplace en aucun cas les soins vétérinaires. En aucun cas. Par contre elle est complémentaire.

Dogfidelity : En moyenne, combien de séances de kinésiologie doit suivre un chien avant de voir apparaître des résultats ?

Il n’y a pas de règle. Parfois une séance suffit et parfois il en faut deux voir trois. Tout dépend des différents stress de l’animal.

Dogfidelity : Auriez-vous une (des) anecdote(s) sur des chiens sur lesquels la kinésiologie a été particulièrement efficace ?

Oui, une de mes toutes premières séances à distance. Un chien qui faisait des crises d’épilepsies. En 40 min, ce fut terminé en une seule séance. J’ai cherché les informations une par une et j’ai rééquilibré les stress. J’ai été étonné de la rapidité de la séance et de son l’efficacité.   Une autre séance avec un chat et un chien qui urinaient partout. En une séance le problème a été résolu.

Dogfidelity : Vous êtes également zoothérapeute. Ces deux activités se complètent-elles, ou sont-elles complètement différentes ?

Complémentaire, cela peut l’être. La zoothérapie est une thérapie assistée par les animaux comme l’est l’art thérapie ou la musico thérapie pour l’humain. Par contre oui, effectivement, après avoir fait une séance de zoothérapie, rééquilibrer le stress de l’animal après une séance, cela est bénéfique.

Vous avez un chien, vous aimez les chiens !

Inscrivez-vous sur  dogfidelity.com, cliquez- ici, c’est gratuit !

Le réseau social de la communauté canine.

  •  
  •  
  •  
  •