• 86
  •  
  •  
  •  
  •  
    86
    Shares

« Je pense que c’est la base de l’éducation, l’amour. Un chien nous rendra toujours l’amour qu’on lui donne. Avec l’amour, on peut tout faire.»

Dogfidelity : Bonjour Stacy ! Vous êtes l’heureuse propriétaire d’Hageen, un Cocker anglais, et de Meeko, un Samoyède. Comment ces deux chiens sont-ils arrivés dans votre vie ?

Stacy : Bonjour Dogfidelity ! Tout commence avec Hageen, j’étais encore étudiante, chez mes parents. J’ai grandi tout au long de ma vie avec des chiens (et plus précisément des Rottweilers). Quand j’ai perdu Volf mon second Rott ça a été très difficile pour moi mais il n’était pas question de ne pas reprendre un chien. Deux ans après j’ai réussi à convaincre mes parents, mais j’avais comme conditions de me l’offrir toute seule, et de choisir un petit chien. Je regardais tous les jours les annonces sur Leboncoin quand je suis tombée sur une annonce d’un élevage familial. Je trouvais le Cocker Anglais magnifique avec ses couleurs « noir et feu » comme mon précédent Rottweiler. Quand je suis allée chez l’éleveuse, le chiot était en boule dans son coin. J’ai tout de suite su que c’était elle que je voulais !

Meeko quant à lui, ça s’est fait plus simplement. Je suis tombée sur une annonce donnant un mâle Samoyède contre bons soins, j’ai envoyé un mail, les gens ont accroché de suite, et me l’ont réservé. Le week-end d’après, j’ai fait 4h de route aller, 4h de route retour et je suis tombée amoureuse pour la seconde fois.

Dogfidelity : Récemment, vous avez accueilli Meeko, votre Samoyède. Comment s’est passée son arrivée ? Et comment a réagi sa grande « sœur » Hageen ?

Stacy : En effet, Meeko a agrandi notre famille. C’était pour nous un réel bonheur ! Même si c’était beaucoup moins le cas pour Hageen. Etant très possessive, elle a fait preuve de beaucoup de jalousie (des grognements à répétition) mais une semaine plus tard, il y a eu de très gros progrès. Aujourd’hui, elle accepte un peu plus le fait que les caresses et les câlins soient partagés. Et puis surtout, elle joue avec maintenant. C’est tout ce que je souhaitais, que mes bébés soient complices, et s’amusent ensemble.

Dogfidelity : Le Cocker et le Samoyède sont deux races très différentes. Ne craignez-vous pas de rencontrer quelques difficultés de cohabitation ?

Stacy : Quand j’ai vu le comportement de Hageen les premiers jours à l’arrivée de Meeko, j’avoue avoir eu très peur qu’elle ne s’y fasse pas. Mais finalement, quand je vois comment ils s’entendent déjà mieux au bout d’une semaine, je me dis que tout ira bien pour la suite. Et puis surtout, j’élève Hageen et Meeko avec autant d’amour pour l’un que pour l’autre. Je pense que c’est la base de l’éducation, l’amour. Un chien nous rendra toujours l’amour qu’on lui donne. Je trouve que c’est le cas des miens, et ils me le rendent tellement bien ! Je suis assez sereine pour la cohabitation de ces deux là. Avec l’amour, on peut tout faire.

Dogfidelity : A quoi ces prénoms, Hageen et Meeko, font-ils référence ?

Stacy : Le premier chien qui a marqué ma vie (mon 1er Rottweiler) s’appelait Niergen, c’était un prénom allemand qui faisait référence aux origines de ma famille. Alors j’ai voulu garder ce petit « truc » du prénom allemand. C’était l’année des H donc j’ai regardé sur Internet, j’ai trouvé cette ville en Allemagne, « Hagen ». J’ai juste voulu le personnaliser en y mettant deux E, et ça a donné Hageen.
Pour Meeko, c’est parce que je suis une inconditionnelle fan de Disney (l’un de mes deux chats s’appelle Kovu, comme dans le Roi Lion). Meeko c’est le petit raton-laveur dans Pocahontas, en plus, je trouve qu’avec sa petite touffe de poils sur le museau, cela lui correspond parfaitement. J’avais voulu personnaliser son prénom également par « Meïko » mais en y réfléchissant, c’était drôle que Hageen et Meeko aient tous les deux, deux E dans leur prénom.

Dogfidelity : Meeko n’est encore qu’un chiot, mais comment décririez-vous son caractère ? Et celui de Hageen ?

Stacy : Meeko était très calme quand il est arrivé le samedi en fin d’après-midi, c’était sûrement dû à l’intimidation d’un nouveau lieu, quand on le voit maintenant. Depuis, je le décrirais comme joueur, très énergique, et même « foufou ». Il aime aussi avoir son indépendance. Mais il a également ce côté doux, câlin, et adorable. Il est également très intelligent ! C’est simple, je l’adore ! C’est l’opposé de Hageen parce qu’elle est très calme, très collante, surtout très affectueuse et qu’elle n’est énergique que lorsqu’elle le décide (c’est notamment le cas en balade, elle est infatigable).

Dogfidelity : De quelle façon allez-vous éduquer Meeko ?

Stacy : Comme je l’ai dit précédemment, Hageen je l’ai avant tout élevée avec amour. On m’avait toujours dit que le Cocker était un chien têtu, et très difficile de caractère, que ça n’allait pas être évident. Et pourtant, je fais d’elle ce que je veux puisqu’elle m’obéit aux doigts et à l’oeil. Je pense que je ferai de même avec Meeko. Bien sûr, je faisais tout de même preuve de fermeté lorsqu’il le fallait, mais jamais de violence. C’était la base pour moi : l’amour, jamais la violence.

Dogfidelity : De manière générale, quelle relation entretenez-vous avec vos chiens, et que partagez-vous avec eux ?

Stacy : C’est bien simple, même si on me dit souvent que j’en fais « trop » (même si à mes yeux, on en fait jamais trop pour ses bébés), je les considère comme mes enfants. Je sais quand même qu’il faut laisser le chien à la place du chien, et ne pas tout confondre. Mais pour moi, aucun mot ne pourrait décrire la relation que j’ai avec Hageen et Meeko. Je les aime sans condition !

Dogfidelity : Vous publiez régulièrement de très jolies photos de vos chiens sur dogfidelity.com. En quoi est-ce important pour vous d’immortaliser les moments que vous passez ensemble (même si cela ne semble pas trop plaire à Hageen !) ?

Stacy : Les photos sont très importantes pour moi, parce que (à mon grand regret) je sais que mes chiens ne sont pas immortels, et c’est donc indispensable de garder le plus de moments partagés avec eux via mes photos ! C’est toujours un plaisir de regarder d’anciennes photos, et de se remémorer ces souvenirs. J’étais trop jeune pour penser à faire des photos de mes Rottweilers, et je le regrette maintenant parce qu’au final, les photos sont de magnifiques souvenirs qui resteront gravés. Puis, j’adore également faire des photos en général, de la nature, des paysages, des animaux, même si mes modèles préférés restent Hageen et Meeko (malgré leur point commun, qui est d’éviter mon objectif dès qu’ils le voient).

Dogfidelity : Vous considérez-vous comme passionnée par l’espèce canine ?

Stacy : Si le fait de lire, regarder des documentaires, faire des recherches constamment, et d’aimer très fortement les chiens, peut permettre de se considérer comme passionnée, alors oui je me considère comme telle. Je dirais même que je suis une amoureuse de l’espèce canine. Mon entourage me demande souvent pourquoi je n’ai pas fait d’études de vétérinaire (sûrement parce que j’ai un trop petit coeur, et que j’aurais parfois pleuré plus que les personnes elles-mêmes dans des cas comme celui de l’euthanasie). Mais c’est vrai que je me demande souvent aussi, pourquoi mes études ne se sont pas tournées vers les animaux vu la passion que je leurs voue.

Dogfidelity : Que vous apporte dogfidelity ?

Stacy : Dogfidelity, j’adore le principe ! Un « facebook » pour chiens, où je peux partager (sans être jugée ni critiquée) l’amour que j’ai pour mes chiens, c’est vraiment génial ! En plus, j’aime pouvoir partager les photos de mes deux amours et également voir les photos des chiens des autres membres. J’apprends des choses sur l’espèce canine, et comme je déborde d’envie d’en savoir plus, c’est vraiment top. Les personnes que je rencontre sur dogfidelity sont des personnes très agréables, avec qui j’aime échanger. Les chiens nous rendent meilleurs, et grâce à dogfidelity, ça ne fait que se confirmer.

Inscrivez-vous sur dogfidelity.com, le réseau social de la communauté canine.

C’est gratuit ! 

  • 86
  •  
  •  
  •