•  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Une étude hongroise publiée cette semaine dans la revue Current Biology brise les idées reçues sur nos amis les chiens.

On nous a tous rabâché que notre chien n’avait pas conscience de lui-même, qu’il avait la mémoire courte et vivait dans un éternel présent. …

Pourtant nous constatons tous que:

Nos chiens se souviennent d’évènements heureux comme les ballades, des objets qui font sens à leurs yeux, se remémorent des lieux, des personnes qu’ils ne voient qu’épisodiquement …

Et puis certaines races de chien comme le Border Collie peuvent apprendre jusqu’à plus de 1000 mots, il s’agit bien dans ce cas de mémoire.

Partant du principe que ce sont des animaux au comportement social, nos amis les canidés ont forcément une mémoire épisodique.

Tout comme les perroquets, les dauphins, les orques, explique Claudia Fugazza qui les a entrainé et qui estime que les scientifiques devraient découvrir que bien d’autres espèces sont concernées par cette découverte.

Notre chien possède bel et bien une mémoire épisodique !

Cette capacité existe chez l’être humain mais aussi chez les primates mais cette étude est la première à démontrer que les chiens sont également concernés.

Claudia Fugazza la principale auteur de ces travaux explique qu’il est impossible de leur demander: « Te souviens-tu de ce qui s’est passé ce matin ? ».

Celle-ci a donc adapté une technique d’entraînement inédite qui permet aux chiens en quelque sorte de répondre en fonction de la manière dont ils se comportent.

Claudia Fugazza a entrainé 17 chiens de races divers à imiter le comportement humain : une personne se tient sur une chaise, saute en l’air… et les chiens sont entraînés à faire de même quand une personne leur dit: « Fais le« .

Les 17 chiens ont dans un premier temps été entraînés à faire cela moyennant récompense. Puis on leur a appris à rester couché, peu importe ce que fait leur maître.

Et après un moment, ordre leur était donné: « Fais-le« , et les chiens devaient répéter l’action que leur maître avait accomplie auparavant, sans récompense.

24 heures après les chiens étaient capables d’imiter les actions de leur maître

Claudia Fugazza souligne leur donner l’ordre « Fais le » après un certain temps. C’est en quelque sorte une manière de leur demander : « Te souviens-tu de ce qu’a fait ton maître ? « .

Au-delà de 24 heures toutefois, leur mémoire s’étiole.

Retrouvez la communauté canine sur le réseau social dogfidelity et partagez vos plus beaux souvenirs avec votre chien.

Dogfidelity.com : « Le Facebook du chien » 

Inscrivez-vous, c’est gratuit !

sins

mon-profil

 

  •  
  •  
  •  
  •