• 520
  •  
  •  
  •  
  •  
    520
    Shares

Souvenez-vous, c’était le 6 août dernier, dogfidelity relayait cette très belle actualité DogfidelityGobi, celle de l’ultra-marathonien Dion Léonard qui avait décidé d’adopter un chien errant dans le désert de Gobi . Lors de sa participation à la quatrième course de 250 kilomètres organisée sur les hauts plateaux d’Asie entre la Mongolie et la Chine, un petit chien errant s’était mis à le suivre durant sept jours sur plus de 100 kilomètres sous une chaleur pouvant atteindre 52 degrés. Dion Léonard originaire d’Edimbourg en Ecosse avait fini par s’attacher à ce petit compagnon insolite venu de nulle part, en le prénommant Gobi.

Happy End : l’élan de solidarité mondial a permis de rapatrier Gobi

Les amoureux des animaux du monde entier étaient sous le sceau de l’émotion en découvrant cette belle histoire et toute l’Ecosse parlait de cette actualité. Jusqu’au célèbre The Herald Scotland dans ses « news ».

Un appel aux fonds via une plateforme de crowdfunding #BringGobiHome avait été formulé pour financer le rapatriement du petit Gobi.

Au regard de l’important écho médiatique dans les médias traditionnels mais aussi sur les réseaux sociaux réalisé autour de cette histoire, les dons avaient dépassé tous les espoirs de Dion Léonard. Il avait initialement besoin de réunir la somme de 5 000 £ et au final, il s’est retrouvé en quelques semaines, avec plus de 38 000 £ provenant de dons du monde entier…

Ces dons ont permis de couvrir les frais médicaux, la quarantaine et le rapatriement de la Chine à la Grande Bretagne du petit Gobi qui pour la plus grande joie du sportif est enfin arrivé chez lui, dans sa nouvelle maison en Ecosse.

Un véritable périple de Pékin à Edinbourg par amour pour Gobi.

Dion Leonard et Gobi ont dû attendre à Beijing avant que le petit compagnon soit mis en quarantaine.

Il était impossible de réaliser un vol direct de Pékin au Royaume-Uni car les compagnies n’acceptaient pas Gobi en cabine. Ne souhaitant plus se séparer du petit Gobi, Dion Léonard a donc dû s’adapter à la situation en prenant un vol Pékin – Paris acceptant Gobi en cabine. Ensuite, ils ont pris la route entre Paris et Amsterdam, pour ensuite prendre le ferry, les menant de Newcastle à Edinbourg.

Une belle histoire qui sert la cause d’autres petits malheureux

L’argent complémentaire issue de la campagne de collecte sera communiqué à des Associations pour aider d’autres chiens errants qui ont besoin de trouver un foyer et leur assurer un bel avenir comme pour le petit Gobi.

Nous réalisons que grâce à l’écho médiatique très important obtenu dans le monde, Gobi a parlé pour tous les chiens errants silencieux qui ont tous besoin et méritent notre amour, notre soutien et notre aide  a déclaré Dion Léonard

Le petit Gobi va maintenant devoir s’adapter au mode de vie « Scottish »

Changement radical de climat et de mode de vie pour le petit Gobi mais avec à la clef, beaucoup d’attention et d’amour ainsi qu’un nouveau compagnon à quatre pattes « Lara » le chat de la famille Léonard.

Beaucoup de bonheur à venir et à partager pour Gobi. 

dogfidelity.com : Le 1er réseau social de la communauté canine

Inscrivez-vous avec votre chien, c’est gratuit !

sins

mon-profil

 

 

  • 520
  •  
  •  
  •