• 40
  •  
  •  
  •  
  •  
    40
    Shares

Bâtard, corniaud, pure race, c’est quoi ?

Un bâtard est un chien issu de l’accouplement entre deux chiens de races différentes, ou de l’accouplement entre un chien de race et un chien d’une origine inconnue.

Le corniaud est un chien né d’une union entre deux races indéterminées.

Le chien de race est quant à lui un chien dont on connaît les origines et l’arbre généalogique sur au moins 4 générations. Le chien de race possède donc un pédigrée, et est inscrit au Livre des Origines Françaises (LOF) (à titre provisoire lorsqu’il est chiot, une confirmation étant nécessaire lorsqu’il aura atteint l’âge de 12 ou 15 mois).

Il existe enfin des chiens non inscrits au LOF qui ne sont pas pour autant issus d’un croisement. Ils ne sont pas croisés, ni bâtards, ni corniauds, mais simplement non-lofés.

Toutefois, lorsqu’un chiot issu de l’union de deux chiens de même race n’est pas inscrit au LOF, il n’est alors pas reconnu comme un chien de race, mais comme un bâtard.

Bon à savoir : un chien de type molossoïde non affilié à une race est considéré comme étant un pitbull, et est placé en catégorie 1, c’est à dire : port de la muselière obligatoire et reproduction interdite. Une quinzaine de races sont en catégorie 2 pour lesquelles la réglementation est un peu plus souple…

Quelles différences ?

Un chien de pure race, c’est la quasi-assurance d’avoir un chien physiquement conforme au standard : taille, couleur, poids, allure, caractère… Il n’y aura pas de surprises. D’ailleurs, seul un chien de race peut participer aux concours canins.

En revanche, un chien de pure race peut être prédisposé à développer certaines maladies génétiques ou tares héréditaires. Les meilleurs exemples sont les bouledogues anglais et français, qui sont aujourd’hui victimes de leur sélection génétique. Les éleveurs ont tant sélectionné des critères morphologiques que le bouledogue a désormais des problèmes de santé liés à son anatomie (un museau écrasé qui le place en insuffisance respiratoire permanente, une colonne vertébrale en S qui le prédispose aux hernies discales, des problèmes digestifs, etc.).

Un chien issu d’un croisement a peu de chances d’être le résultat d’une union consanguine, et donc moins de chances de développer des maladies. On ne peut pas pour autant garantir qu’il aura une parfaite santé ! Et son physique ne sera pas forcément prévisible : certaines personnes adoptent un chiot croisé pensant qu’il restera de petite taille, et se retrouvent finalement avec quelques surprises une fois que l’animal a atteint l’âge adulte…

une autre différence se situe dans les prix : un chien de race provenant d’un élevage peut coûter entre 1000 et 2000 euros. Un chien qui n’est pas de race coûte largement moins cher, surtout s’il est adopté au sein d’une association.

Mais quoi qu’il en soit, qu’un chien soit de pure race, bâtard ou corniaud, il a autant d’amour à donner et mérite d’en recevoir tout autant !

Rejoignez dogfidelity.com , postez les photos et les vidéos de votre chien, partagez votre passion et vous faites des amis.

Dogfidelity.com : Le 1er réseau social de la communauté canine 

Inscrivez-vous, c’est gratuit !

sins

mon-profil

  • 40
  •  
  •  
  •