•  
  •  
  •  
  •  
  •  

La télé et mon chien ? Le point par la science.

Nombreux de ceux qui ont un chien l’ont remarqué : les chiens aiment regarder la télévision, les écrans et les tablettes en tous genres.

Mais qu’est-ce qui se passe dans le cerveau des canidés quand ils sont devant un écran ? En étudiant leur vision selon les méthodes que l’on emploie pour la vision humaine, la recherche démontre que les chiens domestiques ont une préférence marquée pour certaines images et vidéos.

Les chiens ont en effet un goût prononcé pour les images qui montrent leurs congénères

Une étude a permis de découvrir également que c’est souvent le son qui les attire vers les écrans. Parmi leurs sons préférés, on compte les aboiements et les gémissements d’autres chiens, les gens qui interagissent avec des chiens (demandes, ordres), et le son des jouets qui couinent.

Cependant, les chiens ne regardent pas la télévision comme nous. Plutôt que de rester tranquillement assis, ils s’approchent de l’écran pour le voir de plus près, et font des aller-retour incessants entre leur propriétaire et l’écran. Ce sont des téléspectateurs agités et portés sur l’interaction avec ce qui se passe à la fois dans la pièce et à l’écran.

Ce qu’ils perçoivent diffère également de ce que nous voyons. Les chiens sont dotés d’une vision dichromatique – cela signifie qu’ils ne distinguent que les nuances de bleu et de jaune. La couleur est très importante pour eux, c’est pourquoi la chaîne canine DogTV privilégie ces deux tons dans sa programmation. Les yeux des chiens sont également plus sensibles au mouvement et les vétérinaires pensent que la résolution en haute définition, permet aux chiens de mieux percevoir les images diffusées à la télévision.

Les chiens aiment-ils la télévision ?

Afin de comprendre si les chiens choisissent de regarder tel programme plutôt que tel autre, les chercheurs les ont mis devant plusieurs écrans. Une étude a prouvé que lorsque les chiens sont face à 3 écrans, ils se montrent incapables de décider lequel privilégier et au final, ils n’en regardent aucun. Ils préfèrent en regarder un seul, quel que ce soit le programme diffusé. Mais il reste à refaire le test avec deux écrans, et pourquoi pas avec plus de 3 écrans.

La science a prouvé que les chiens s’intéressent à ce qui se passe à l’écran et ont un penchant pour certains programmes, mais il reste à comprendre s’ils aiment véritablement regarder la télévision. Nous autres humains, nous regardons souvent des programmes qui nous perturbent, et qui peuvent nous plonger dans toute une série d’émotions : détresse, colère, horreur. Nous ne la regardons pas toujours pour nous détendre. Et nous ne savons pas si les chiens ont le même genre de motivations quand ils regardent la télévision.

Cependant, ce qui va plaire à tel chien ne plaira pas forcément à tel autre. Tout dépend de la personnalité, des expériences et des préférences de l’animal. On suppose que leurs goûts sont influencés par ce que leurs propriétaires ont l’habitude de regarder. Les chiens ont en effet tendance à suivre le regard de leur propriétaire et sont sensibles à d’autres signaux de communication, tels que des gestes ou les mouvements de la tête.

Contrairement aux humains, les chiens ont souvent de très courtes interactions avec la télévision, qui durent moins de 3 secondes. Ils préfèrent jeter un coup d’œil à la télé plutôt que de se concentrer sur un programme comme le font les hommes. La recherche montre que même quand on diffuse une émission spécialement pensée pour les chiens, ils passent le plus clair de leur temps à ne pas regarder l’écran. La télévision idéale, pour les chiens, doit donc proposer de petits fragments d’action plutôt que des histoires qui s’étirent en longueur.

Mais même si les chiens ont leur propre chaîne de télévision, et qu’on sait désormais qu’ils aiment les programmes mettant en scène d’autres chiens dans des émissions colorées faites d’interactions très courtes, on ne comprend pas entièrement leur perception de la télévision.
Cependant, une chose est sûre : la technologie est désormais en mesure de fournir des divertissements aux chiens domestiques, améliorant ainsi leur bien-être quand ils sont seuls à la maison ou dans des chenils.he Conversation

dogfidelity.com : Le 1er réseau social de la communauté canine

Inscrivez-vous avec votre chien, c’est gratuit !

sins

mon-profil

 

 

Source : Ilyena Hirskyj-Douglas, PhD candidate, University of Central Lancashire. La version originale de cet article a été publiée sur The Conversation.

  •  
  •  
  •  
  •