•  
  •  
  •  
  •  
  •  

Est-il bon de dormir avec son chien ? Dans une récente étude, des chercheurs américains affirment que la présence des animaux peut avoir des effets bénéfiques sur le sommeil.

Ces chercheurs de la clinique Mayo de Scottsdale en Arizona, établissement spécialisé dans les troubles du sommeil, ont demandé à 150 participants si leurs animaux de compagnie les empêchaient de dormir. Près de 56 % ont révélé laisser leur compagnon à quatre pattes dormir avec eux.

Ah ! Le doux ronflement de votre chien qui vous berce et vous aide (ou pas) à vous endormir ! Ah ! La chaleur réconfortante de son corps collé contre le vôtre ! Les 45% de maîtres qui dorment avec leur chien le savent : il y a quelque chose de terriblement agréable à dormir avec son fidèle compagnon à quatre pattes.

dormir avec son chienMais ce n’est pas toujours le cas. Certains maîtres diront qu’ils ont fait « l’erreur » d’avoir eu un jour la mauvaise idée de « céder » en laissant leur toutou monter sur le lit. « Ce n’est qu’un chiot, c’est sa première nuit à la maison, il est déboussolé le pauvre. Allez, juste pour cette fois, c’est d’accord. » Dix ans plus tard, Toutou dort toujours sur (dans ?) votre lit. Avant, il était au pied, puis progressivement, il s’est octroyé le droit de monter de plus en plus haut (en rampant discrètement pendant votre sommeil). Aujourd’hui, lorsqu’il ne s’étale pas sur votre oreiller, les fesses posées sur votre tête (tout en lâchant quelques gaz, bien sûr), il fait l’étoile au milieu de votre matelas, n’hésitant pas à vous mettre des coups de patte si, par malheur, vous veniez à empiéter sur son territoire.

Sans cesse réveillé par ses ronflements, plus bruyants que le moteur d’un bolide (les maîtres de Bouledogues se reconnaîtront particulièrement), vous regardez les heures passer sur le cadran de votre réveil. Un peu plus loin dans la chambre, vous jetez un œil au panier de votre chien, vous savez, là où il ne se rend jamais, et vous finissez par vous demander si, finalement, ce n’est pas vous qui allez y prendre place.

D’après une étude menée par Sowjanya Duthuluru de l’Université du Centre Médical du Kensas, aux Etats-Unis, 30% de ceux qui dorment en compagnie de leur chien ou de leur chat se réveillent au minimum une fois par nuit. Largement de quoi perturber votre sommeil et vous mettre de mauvais poil (sic) pour la journée du lendemain.

dormir avec son chienPour éviter de devoir dire à son patron « désolé(e), je suis en retard, j’ai mal dormi, mon chien ronflait trop ! » le lendemain matin, de nombreux propriétaires de chiens préfèrent faire chambre à part. Médor à la niche (ou au panier), et eux, dans leur lit. Certains avancent même des raisons d’hygiène, redoutant de contracter des maladies en dormant avec leur chien qui, il faut bien le dire, a les pattes aussi sales que les semelles de vos chaussures (à moins que vous ne les lui laviez avant d’aller au lit). Toutefois, plusieurs études ont démontré que le fait d’être exposé à leurs germes pouvait contribuer à renforcer notre système immunitaire (et en particulier celui des enfants).

Si dormir avec son chien représente donc des avantages et des inconvénients pour nous autres humains, il en va de même pour nos amis canins. Bien sûr, quel chien ne serait pas heureux et flatté d’avoir la chance de partager le royal dodo de son maître ? Mais ce privilège peut vite tourner au cauchemar, car votre chien pourrait s’accaparer votre lit et en faire « son » territoire. Certains chiens finissent même par grogner, voire mordre, dans les cas extrêmes, lorsque leur maître s’approche du lit…

dormir avec son chienAfin d’éviter ces troubles du comportement qui peuvent survenir lorsque le chien prend la place du maître, il est recommandé de fixer des règles strictes : le maître, c’est vous. C’est donc vous qui décidez si Toutou a le droit, ou non, de monter sur votre lit. Avant que celui-ci ne s’y installe, vous devez lui donner (ou pas), l’autorisation. L’instauration d’un ordre, par exemple « monte » ou « descends », peut être utile. Dans tous les cas, il faut veiller à ce que votre chien accepte de descendre de votre lit sans rechigner dès que vous le lui demandez. L’accès au lit ne doit pas être pour lui un fait acquis. Et si votre chien vous pose un réel problème à ce sujet, alors un éducateur ou comportementaliste canin peut vous venir en aide.

Une fois ces limites bien définies, il ne tient qu’à vous de choisir les nuits où Toutou pourra prendre place à vos côtés. Après tout, partager son lit avec son chien est parfois moins compliqué que de le partager avec un autre être humain…

Si vous voulez vraiment faire plaisir à votre chien, inscrivez-vous avec lui sur dogfidelity, postez vos photos, vidéo, faites vous des amis et partager votre passion canine !

Et surtout, merci de partager cet article.

Dogfidelity.com : Le 1er réseau social de la communauté canine 

Inscrivez-vous, c’est gratuit !

sins

mon-profil

  •  
  •  
  •  
  •