• 303
  •  
  •  
  •  
  •  
    303
    Shares

Certains chiens ont l’eau dans la peau. On parle principalement des chiens de sauvetage à l’eau 

Les chiens de sauvetageLes chiens de sauvetage à l’eau sont le Terre-neuve, les retrievers, le Leonberg, le Berger polonais, les bouviers suisses, le Terrier noir russe…En France, contrairement à l’Italie, la pratique du sauvetage à l’eau avec le chien est un loisir, et non lié à une profession : les pompiers français n’appellent pas les clubs de sauvetage pour se faire accompagner en cas d’alerte. En revanche libre à n’importe quel maître-nageur de surveiller une plage avec son Terre Neuve !

Dogfidelity a interrogé Joëlle Pinson, la présidente de l’ACSA, l’association angevine de Sécurité Aquatique, sur la pratique de ce sport en France.

Les clubs de sauvetage à l’eau

Pour ces adeptes de rendez-vous en mer inconnue, il existe des clubs de sauvetage à l’eau un peu partout en France, qui proposent des entraînements sportifs pour le plus grand plaisir des toutous et de leurs maîtres. « Le but est entièrement sportif. Quand on aime nager, c’est encore mieux de pouvoir y aller avec son chien ! Ça lui fait plaisir et ça permet de joindre l’utile à l’agréable ! », explique Joëlle.

Les chiens de sauvetageCes clubs sont ouverts à tous les propriétaires qui veulent apprendre à leurs chiens à être à l’aise dans l’eau et dans un bateau en toutes circonstances. Il suffit d’arriver avec son Terre Neuve, son harnais, et sa combinaison personnelle pour entrer dans l’association. «  Si le chien s’y plait, il peut revenir aux séances hebdomadaires avec son maître. S’il est bon, on peut même l’entraîner pour la compétition ! ».

Pour entraîner un chien on commence pour l’éducation basique à terre (obéissance, sociabilité). En effet, avant d’obéir à un ordre en mer, les chiens doivent être en osmose parfaite avec leurs maîtres sur la terre ferme. Par la suite, l’apprentissage à l’eau se fait petit à petit. Les chiens apprennent d’abord à rapporter certains objets : cordage, bouées, gilet de sauvetage, puis ils apprennent à rapporter des nageurs en difficulté ou inanimés, à tirer des bateaux à la rive

« Dans notre club, on pratique l’apprentissage en rivière et en mer. En mer, c’est plus facile pour le chien car l’eau le porte. En rivière on se baigne dans des zones identifiées et on évite la Loire qui peut être dangereuse à cause des tourbillons », explique la présidente du club angevin.

Quelles sont les forces d’un chien de sauvetage ?

Les chiens de sauvetage

L’avantage du chien dans une opération de sauvetage à l’eau est sa force physique et sa résistance au froid. Il est aussi un réconfort pour la personne qui s’accroche à son harnais afin d’être ramenée sur la terre ferme. « Cela permet au maître plongeur, tiré par le chien également, de se soucier exclusivement des soins éventuels à prodiguer à la personne en danger ». Les maîtres et les chiens doivent travailler en harmonie, et c’est cette entente qui permet d’obtenir le résultat escompté.

Les Terres Neuve ont le sauvetage dans la peau : « si vous allez vous baigner avec votre Terre Neuve, il risque de vous ramener par le poignet sur la rive ! ». En outre, ce type de chiens ne souffre pas du froid : son poil est imperméable, comme une couche isolante qui empêche le refroidissement en eau glacée. Ses pattes sont palmées et il s’oriente par sa queue en gouvernail. Un cocktail parfait de qualités pour le sauvetage à l’eau, qui ne saurait nous laisser indifférent quant à l’utilisation de ces chiens pour le sauvetage professionnel en France…peut-être d’ici quelques années ?

Rassurez-vous, votre chien n’est pas obligé d’être un sauveteur pour vous l’inscrire sur dogfidelity !

Postez vos photos, vidéo, faites vous des amis et partager votre passion canine !

Et surtout, merci de partager cet article.

Dogfidelity.com : Le 1er réseau social de la communauté canine 

Inscrivez-vous, c’est gratuit !

sins

mon-profil

  • 303
  •  
  •  
  •