•  
  •  
  •  
  •  
  •  

En automne, il est recommandé de brosser votre chien quotidiennement lors de sa mue. C’est une des deux périodes de l’année où le poil tombe en quantité plus importante. 


A l’approche de l’hiver, votre chien va perdre plus de poils. C’est pourquoi un ou deux brossages par jour permettront de réduire la chute et d’éviter que les poils ne se déposent un peu partout dans la maison, dans la voiture, etc.

C’est aussi une question de bien-être pour votre compagnon.

Pour un brossage délicat et efficace à la fois, vous pouvez utiliser une brosse à aiguilles. Munie d’aiguilles en métal (acier inoxydable) fines et rapprochées, ces brosses sont idéales pour retirer les poils de mue et offrir un brossage tout en douceur pour les races à poils courts comme à poils longs. La poignée ergonomique en caoutchouc de la brosse a été conçue pour assurer un maximum de confort tant pour l’animal que pour son propriétaire.

Il suffit de brosser dans le sens du poil en effleurant la peau.

Faites bien attention à ne pas irriter la peau et poursuivez le soin jusqu’à ce que la brosse glisse sans efforts.

Ne pas oublier les zones « sensibles »

Agissez sur l’ensemble du corps de votre animal sans oublier certaines zones y compris entre les pattes, derrière les oreilles et sur le ventre.

Après le brossage, vous pouvez vérifier que le poil est bien lisse en utilisant un peigne démêlant. Si le peigne ne glisse pas sur le poil, reprenez le brossage sur la zone concernée. Le brossage est bénéfique pour la santé et le bien-être de votre compagnon : il lustre et empêche les poils de s’emmêler, retire les saletés sur le poil et favorise la circulation sanguine.

Pour les animaux au pelage très dense (ou à double pelage), vous pouvez avoir recours à une étrille, particulièrement efficace pour désépaissir le poil et enlever les sous-poils morts. Si malgré tous vos soins, vous considérez que votre animal perd anormalement ses poils, consultez votre vétérinaire car cela peut parfois cacher une pathologie ou un problème d’alimentation, entre autres.

Pensez également à examiner les oreilles, les yeux, les dents, les griffes ainsi que les parties intimes de votre animal avant le soin. Cela permet d’identifier d’éventuels problèmes.

Une question de température et de lumière aussi

Les périodes de mue (deux par an, en automne et en été), permettent au poil de s’adapter à la saison. La mue d’automne est à l’origine un poil beaucoup plus long et plus dense, alors que celle du printemps permet d’alléger la robe.

La température et la lumière influencent aussi sur la chute des poils. En fonction de la race, bien évidemment, mais aussi du lieu et mode de vie de l’animal, la chute sera plus ou moins importante et s’étendra sur une période plus ou moins longue.

Ainsi, les chiens vivant en appartement peuvent perdre leurs poils tout au long de l’année de manière plus ou moins importante.

Postez vos photos, vidéos, faites vous des amis, et partager votre passion canine !

Et surtout, merci de partager cet article.

Dogfidelity.com : Le 1er réseau social de la communauté canine 

Inscrivez-vous, c’est gratuit !

sins

mon-profil

  •  
  •  
  •  
  •