•  
  •  
  •  
  •  
  •  

eca32bc4-5b0e-11e2-a60f-8d85e800a497-493x328Quelques précautions d’usage qu’il sera bon de respecter.

Grande nouveauté cette année : vous avez décidé d’emmener avec vous votre fidèle compagnon aux sports d’hiver. Pour que tout se passe au mieux pour lui, il est quelques précautions d’usage qu’il sera bon de bien tenir à votre vigilance !

Les recommandations avant le départ

Comme pour tout départ en vacances, le déplacement à l’étranger avec votre chien se prépare afin de s’assurer de sa bonne identification, de son bon état de vaccination et également de la possession du passeport européen. Si vous partez en voiture, choisissez bien votre itinéraire et le moment de votre départ pour éviter de vous faire piéger dans des embouteillages. Promenez votre chien au moins un quart d’heure avant le départ pour le détendre et lui permettre de faire ses besoins. S’il s’agit d’un animal nerveux, peu habitué aux transports en voiture, votre vétérinaire pourra lui prescrire un traitement anti nauséeux ou un calmant à administrer avant de partir.

Si vous partez en train, vous aurez soin de vous renseigner auprès de la société des chemins de fer pour obtenir les indications nécessaires au voyage de votre chien : renseignez-vous sur la place qu’il devra occuper (sur le siège à côté de vous, par terre dans une cage de transport ou simplement à vos pieds, attaché en laisse), et prévoyez éventuellement de le sortir aux arrêts du train sur le trajet (laisse ou harnais seront donc indispensables pour ce voyage).

N’oubliez pas d’emporter avec vous de l’eau en suffisance et éventuellement un peu de nourriture si le voyage devait être un peu long.

Dans sa valise

Le carnet de santé de votre chien doit être impérativement en ordre. Il permet aux vétérinaires sur place de connaître les antécédents de l’animal en cas de pépin de santé. Ne perdez pas de vue que l’endroit où vous allez vous rendre ne sera peut-être pas équipé pour le confort de votre chien : emmenez avec vous son coussin, ou, à défaut de place, une couverture ou un plaid qui pourra lui servir de couchage.

Pensez à sa trousse de soins

Emportez la trousse de secours habituelle (pansements, bandages de contention, désinfectant, ciseaux) en y ajoutant le nécessaire plus spécifique de cette période de l’année : afin de protéger les pattes de votre chien du froid persistant, il peut être utile d’utiliser des lotions tannantes et protectrices ou un baume à appliquer sur les coussinets plantaires. Ces produits permettent de rendre les coussinets plus résistants et souples et de les imperméabiliser. Vous évitez ainsi les fendillements, les blessures et gerçures et les infections.799504215-hoernle-berger-chien-ski-alpin-animal-domestique

Enfin, n’oubliez pas d’emporter dans la valise un ou deux petits jouets qui pourront distraire votre chien et éviter qu’il n’ingère trop de neige lors des siestes sur le balcon de l’appartement.

Un manteau et des bottes ?

Faut-il prévoir un manteau ? Tout dépend de la race ou du type de chien, de sa nature, de son âge, mais aussi de son état de santé. Vous pouvez, avant le départ, demander conseil à votre vétérinaire.

Durant votre séjour…

Restez vigilants sur certains points d’attention simples. Les balades dans la neige sont en règle générale très appréciées par les chiens, très excités par ce nouvel élément. Le chien se dépense beaucoup en courant partout et ne risque généralement pas de se refroidir. Néanmoins, il faut veiller à ce qu’il se réchauffe bien après l’exercice et ne pas le laisser se coucher au froid, car son pelage est humide et la neige peut s’y accrocher en petits amas. Après la promenade, n’oubliez donc pas de bien l’essuyer s’il est mouillé afin qu’il sèche le plus rapidement possible. Séchez aussi les pattes, plus particulièrement les zones comprises entre les coussinets. Une fois rentrés à la chaleur, ôtez les petits paquets de glace qui se fixent sur les poils, sous le ventre notamment et entre les coussinets. Vous éviterez ainsi à votre chien des gerçures, des gelures ou des blessures.

chien_ski_profilAttention au soleil

Lorsque vous vous équiperez pour les sorties dans la neige, ne perdez pas de vue que nos chiens sont eux aussi sensibles à la réverbération solaire sur la surface neigeuse. Si vous allez aux sports d’hiver avec votre chien, vous devez y penser. Il faut donc éviter de trop l’exposer à cette réverbération qui peut entraîner des problèmes oculaires. De la même façon, si la truffe de votre chien est dépigmentée, n’hésitez pas à l’enduire de crème protectrice écran total, car elle peut subir (tout comme notre peau) les effets néfastes de la réverbération du soleil sur la neige.

Enfin, ne modifiez pas son alimentation pour cette période courte de vacances. Tout changement d’aliment étant, chez le chien, susceptible de provoquer diarrhées et troubles intestinaux. Vous aurez donc pris les renseignements utiles pour savoir si vous trouverez son aliment habituel sur place. Dans le cas contraire, vous aurez pris bien soin de partir avec gamelles et contenu !

Et n’oubliez surtout pas dès votre arrivée dans votre lieu de villégiature de prendre connaissance rapidement du nom du vétérinaire le plus proche qui pourra en cas de moindre souci vous aider à maintenir la forme de votre fidèle ami à son top !

Mon chien peut-il s’enrhumer ?

Bien qu’ils ne soient pas les mêmes que ceux que peuvent contracter les humains (ces derniers ne pouvant pas, par ailleurs, « donner » leur rhume à leur chien), les animaux sont sensibles à certains virus responsables d’infections respiratoires touchant les poumons, les voies nasales, le larynx… Il faudra alors consulter le vétérinaire et garder votre compagnon au chaud.

Vous êtes prêt à partir aux sports d’hiver avec votre ami à quatre pattes.

Et surtout, merci de partager cet article.

Dogfidelity.com : Le 1er réseau social de la communauté canine 

Inscrivez-vous, c’est gratuit !

sins

mon-profil

  •  
  •  
  •  
  •