•  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cuvac_1Le tchouvatch slovaque (Slovenský čuvač en slovaque), parfois simplement appelé cuvac, est une race de chiens originaire de Slovaquie, très proche cousin du Kuvasz hongrois. Race traditionnellement utilisée dans les Hautes Tatras pour garder les moutons, la sélection du tchouvatch slovaque a commencé dans les années 1930. La race est rare.

Le tchouvatch slovaque est un chien de montagne de grande taille, très imposant et massif. La robe est très fournie en longs poils blancs. Le mot čuvač signifie « entendre » en slovaque.

Dans les montagnes de Slovaquie, cela fait des siècles que Le Berger Slovaque garde les troupeaux.

« Slovensky Cuvac », son nom d’origine est une race très ancienne qui descend de chiens blancs de montagnes qui eux mêmes ont directement pour ancêtres des loups arctiques, présents auparavant dans les montagnes d’Asie et d’Europe de l’est.

Il provient directement des groupes arctiques dont on a retrouvé des restes datant de l’ère préglaciaire dans les régions montagneuses de l’Europe, à la limite des glaciers. Les montagnards de Slovaquie étaient des peuples très libres qui ne furent pas touchés par le servage au Moyen Âge, qui protégeaient leurs frontières et payaient leurs taxes uniquement sous forme de fromage de brebis. Avec les chèvres et moutons de montagne et le cheval Huzul, cette race canine constitue une partie de leur patrimoine traditionnel.

Le Berger Slovaque a toujours été un gardien de troupeau indispensable, protégeant les animaux des loups et des ours mais c’est aussi un excellent gardien de propriété, toujours à l’écoute d’éventuels bruits suspects.

De par son apparence hors du commun, ce chien fut rapidement remarqué des touristes et fut acheté pour être emmené sur les plaines. Cependant, avec l’extinction des loups dans les montagnes européennes, et avec l’arrivée des méthodes de garde de troupeaux plus modernes, le Berger Slovaque devint presque inutile si bien que la race fut proche de l’extinction.

Les amoureux de la race se sont alors battus pour la préserver. Le Dr. Antonin Hruza entrepris, en 1929, de relancer la race grâce à un programme qu’il avait lui même établi dans une école vétérinaire.

1933 marque la naissance du club de la race et 1964 l’élaboration de son standard. Cinq années plus tard, le Berger Slovaque était reconnu internationalement.

Le tchouvatch slovaque est un chien de grande taille de type chien de montagne de constitution massive et imposante. La hauteur au garrot est de 62 à 70 cm pour les mâles et de 59 à 65 cm pour les femelles. L’ossature est robuste. Le corps est inscrit dans un rectangle. Attachée bas, la queue à la forme d’un cigare droit et atteint la pointe du jarret. Au repos, elle est portée tombante et en arc au-dessus des reins en action.

Le crâne de forme allongée est large, avec un sillon central peu profond. Le stop est bien marqué. La truffe est noire, sauf en été. Implantées haut, les oreilles de longueur moyenne sont mobiles en action. Elles sont bien appliquées contre la tête. Au repos, le bord inférieur arrondi atteint la hauteur des lèvres. Les yeux de couleur brun foncé sont de forme ovale et placés droits.

Le poil est double. Les poils de couverture mesurent de 5 à 15 cm et forment une 17682crinière de poils longs autour du cou, surtout chez le mâle. Le sous-poil est fin et forme une couche épaisse jusqu’à la moitié ou les deux tiers des poils longs. Le sous-poil
tombe en été. En-dehors de la tête et des membres, la fourrure est épaisse, sans raie sur le dos et sans franges à la queue et aux cuisses. La robe est de couleur blanche. Une trace jaunâtre à la base des oreilles est admise, mais non souhaitable. Les taches jaunes nettes ne sont pas autorisées.

Gardien, courageux, fidèle, audacieux et très doux, il ne recule devant rien et il est toujours prêt à combattre pour protéger les siens. Ce grand chien de troupeaux possède d’excellentes qualités comme compagnon de vie. Obéissant et affectueux, il est assez docile et son éducation est facile et généralement sans problème.

Chien de protection très courageux contre les prédateurs, il n’est jamais agressif inutilement. Il devient combattant si nécessaire seulement.

Évidemment, sa taille demande un espace minimum où il pourra vivre et se dépenser en toute sécurité. Vivre à l’intérieur peut être risqué pour la porcelaine malgré qu’il soit calme et tranquille une fois son énergie dépensée.

Il est compatible avec toutes les situations possibles. Il possède d’excellentes qualités et il est doté d’un très bon caractère qui en fait un compagnon de vie très agréable. Il n’est nullement agressif et il repousse généralement les intrus en aboyant. Sa prestance et son aboiement sont généralement suffisants. Si l’intrus est un prédateur, il ne recule devant rien et il devient combattant afin de protéger les siens, qu’ils soient humains ou animaux. Il est fort et puissant autant devant les ours, les loups ou les autres prédateurs. Son courage est égal à sa taille, sinon plus, et il est d‘une grande fidélité pour sa famille. Il protège son troupeau et sa famille avec la même ardeur et le même courage.

Le tchouvatch slovaque est facile à éduquer et il répond très bien aux ordres.

Et surtout, merci de partager cet article.

Dogfidelity.com : Le 1er réseau social de la communauté canine 

Inscrivez-vous, c’est gratuit !

sins

mon-profil

  •  
  •  
  •  
  •