•  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Montres qui ont du Chien !

Le 16 février 2018, débutera en horoscope chinois l’année du chien, onzième signe du zodiaque. Une année qui s’annonce sous le signe de la générosité et de la loyauté. A cette occasion, différentes marques de luxe comme (Panerai, Vacheron Constantin et Chopard) proposent des séries souvent limitées à 88 exemplaires

Dans le zodiaque chinois, chaque signe est l’expression d’une nature particulière.

Epris de justice, sensible, fidèle, le chien met toute sa force au service des autres sans jamais empiéter sur la liberté d’autrui. Son dévouement résiste à toutes les épreuves et lorsqu’il aime, c’est pour la vie. Il entretient également une relation au travail basée sur l’engagement, l’implication et le sérieux. Travailler, c’est pouvoir mettre à profit ses compétences, donner du sens à son existence et, in fine, mener une vie utile, honnête et cohérente : le chien est un bâtisseur, un protecteur à la loyauté sans faille. Les personnes nées sous le signe du chien se distinguent par leur grande prévenance et leur sensibilité hors du commun.  Elles savent gagner la confiance des autres par leur honnêteté et leur sincérité. Rigoureuses et dotées d’une brillante intelligence, elles peuvent sembler obstinées et introverties, mais leur sens de l’honneur et leur rectitude en font de précieux compagnons, à l’image de l’animal auquel elles sont associées.

Et pourquoi des montres souvent limitées à 88 exemplaires ?

Parce que lee chiffre 88 est le chiffre porte-bonheur, il a donc une très haute portée symbolique dans la culture chinoise

La Montre Panerai :

Cette montre propose un couvercle orné de décorations réalisées par des maîtres graveurs. Sur le couvercle de cette pièce de collection, les traits du chien sont ciselés à l’aide d’une technique raffinée, dans un style inspiré de l’iconographie chinoise traditionnelle avec des fleurs de prunier, symboles d’harmonie et de longévité. Chaque exemplaire a été décoré manuellement par les meilleurs maîtres graveurs italiens selon la technique ancienne du sparsello, en référence au nom de l’outil spécifique employé pour réaliser les gravures sur le couvercle. À l’intérieur des sillons pratiqués dans l’acier, on insère du fil d’or projeté en multiples couches parallèles qui sont ensuite frappées jusqu’à ce que leur incrustation totale dans les rainures forme la silhouette du chien et ses délicats ornements. Cette opération nécessite une extraordinaire maîtrise de la part de l’artisan, car l’incrustation des fils d’or intervient sur le couvercle déjà gravé et poli. La moindre erreur pourrait anéantir tout le travail déjà effectué.

La Montre Vacheron Constantin

Cette célèbre marque propose deux séries limitées (or rose ou platine) dédiées à l’année du chien qui démarrera officiellement. Ces montres seront commercialisées uniquement dans les boutiques exclusives de la manufacture genevoise. La Chine, avec laquelle Vacheron Constantin a tissé dès 1845 des relations privilégiées, est à l’origine de l’art du Jianzhi, technique de découpage sur papier. Cet art populaire trouve écho dans le folklore suisse et son célèbre « Scherenschnitt ». Cette approche artistique, mise en lumière par la collection Métiers d’Art La légende du zodiaque chinois, trouve cette année une nouvelle interprétation grâce au savoir-faire de maîtres graveurs et émailleurs.

Sur le cadran, le motif de feuilles issu de l’iconographie classique chinoise est gravé dans la masse. Le décor reste engagé à mi-corps et se détache du support en or par une mise en scène de reliefs plus ou moins accentués qui créent un effet de profondeur. Ainsi, la végétation semble flotter sur le cadran. Intervient alors l’étape de l’émail Grand Feu, une technique inventée à Genève, qui demeure l’apanage de rares artisans. 
Par l’application de couches successives, l’émailleur accroit l’intensité du cadran bleu (version platine) ou bronze (version or rose). La maîtrise de la couleur et des réactions à la cuisson, se situant entre 800 et 900 degrés Celsius, impose à cet artiste un savoir-faire qui ne s’acquiert qu’au fil de nombreuses années. Le chien, en platine ou en or, est gravé à la main avant d’être appliqué au centre du cadran. 

Ces deux nouvelles créations seront réalisées en douze exemplaires chacune. Uniquement commercialisées dans le boutiques exclusives Vacheron Constantin. 

La montre Chopard :

Cette année, l’horloger de Fleurier dévoile un garde-temps en or rose de 39.5 mm accueillant un calibre mécanique automatique L.UC. Mais ce qui fait la singularité de cette pièce, comme les précédentes d’ailleurs, c’est son cadran en laque réalisé selon la tradition ancestrale de l’Urushi. Fabriquée à la main au Japon par un maître laqueur, il met le chien à l’honneur. Chopard a décidé de l’incarner au travers d’un Akita, une race de chien asiatique d’une grande beauté, et qui évolue dans le théâtre d’une nature prodigue peuplée d’orchidées sauvages et traversée par une libellule, porte-bonheur et symbole d’heureux présages. 

Cette série sera également limitée à 88 exemplaires

Et les prix de ces montres ?

Il est certain que ces objets sont sans aucun doute réservés aux collectionneurs et passionnés.

Si l’amour d’un chien n’a pas de prix, celui de ces montres vous coutera plusieurs milliers d’euros… la montre Panerai est vendue 23.000 euros…

Postez vos photos, vidéos, faites vous des amis, et partager votre passion canine !

Et surtout, merci de partager cet article.

Dogfidelity.com : Le 1er réseau social de la communauté canine 

Inscrivez-vous, c’est gratuit !

sins

mon-profil

  •  
  •  
  •  
  •