• 1
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Share

2-barbu-Le Barbu Tchèque (Ceský Fousek) est une race de chien originaire de République tchèque. C’est un chien de type griffon de taille moyenne, à poil dur. C’est un chien de chasse polyvalent.

L’histoire du barbu tcheque côtoie intimement l’histoire de la vénerie tchèque, moravienne et silésienne. Les  chiens ont toujours joué un rôle indubitable à la chasse, indépendamment du lieu, de l’époque, ou de la race concrète.

Le barbu tchèque figure parmi les races originales avec une longue histoire, ce qui à pour conséquence d’en savoir moins sur leur origine séculaire que certaines races relativement récentes.

La première mention du barbu tchèque relève de l’année 1348. D’après la lettre historique de Vilem Zajíc de Valdek, déposée au château de Karlstejn dans le recueil  des écrits « Věci jagermisterské » (Faits de vénerie), l’Empereur de l‘Empire romain et Roi du Royaume tchèque Charles IV a offert « trois chiens de chasse pour amusement de chasse, nommés canis bohemicus » de son chenil à Louis, Margrave de Brandebourg.

1er Barbu tchèque

1er Barbu tchèque

Après l’année 1385, le barbu tchèque a été connu aussitôt à la maison des Jagellons en Pologne  où ce chien a été importé. Le premier portrait de son prédécesseur provient de l’ère ultérieure (1520), et ressemble de façon frappante au standard contemporain. Les écrits de chasse du château Hluboká nad Vltavou démontrent également sa popularité parmi la noblesse pendant des siècles.

Ouvrage « Miscellania Historica Bohemiae regni » (1679)

Ouvrage « Miscellania Historica Bohemiae regni » (1679)

Il y est indiqué qu’à la fameuse chasse à l´occasion de la fin de la guerre de Trente Ans ont participé les chiens tchèques (1648). Une autre preuve que l’intérêt à l’étranger existait pour le prédécesseur de la race, rapporte Bohuslav Balbin dans son ouvrage « Miscellania Historica Bohemiae regni » (1679). Dans un chapitre, il   mentionne les « chiens tchèques de chasse renommés » qui étaient répandus dans les pays slaves et germaniques  pour leurs capacités exceptionnelles. La désignation « le chien tchèque »  a été utilisée pour aussi d´autres races de braques à poil dur. Il est estimé, par conséquent comme prouvé, que « le chien tchèque » a été utilisé avec succès pour la chasse déjà  depuis le début du Moyen Age.

Château Hluboká nad Vltavou

Château Hluboká nad Vltavou

En 1890,  Josef Zenker, cynologue de Pisek  appelle les membres de l´Union forestière tchèque à   préserver «le chien tchèque original  qui gémit sous le joug des Habsbourg ».  C’est aussi à Pisek que commence  depuis 1896  l’histoire moderne de la race. Grace à  Ferdinand  Sekyrka, y est né le premier club  organisé « Fédération des braques à poil dur Barbu  tchèque ». Le chien tchèque, appelé aussi le braque tchèque, y reçoit  un nom valable jusqu’ à aujourd’hui Ceský Fousek  Depuis 1944, le barbu tchèque est inscrit dans le Livre des races des chiens tchèques de chasse CLP.  Après la IIe guerre mondiale l’élevage a commencé à être strictement géré, et on a commencé à créer des inbreedin lignes. La Tchécoslovaquie est devenue membre de la FCI en 1957.

Timbre Barbu Tchèque

Timbre Barbu Tchèque

La reconnaissance du barbu tchèque en tant que  race indépendante par cette  organisation cynologique internationale s’est produite lors de la reconnaissance de   40 ans  d’existence du Club des éleveurs des Barbus tchèques, en 1964.

Le barbu tchèque est un chien de taille moyenne, à l’allure noble et solide. Le dos court et trapu s’incline vers la croupe, le garrot est bien marqué. La queue est portée horizontale ou très légèrement relevée, elle prolonge la ligne du dos. Elle est écourtée des trois cinquièmes de sa longueur. Le museau s’amincit en partant des yeux vers la large truffe. Les yeux sont en forme d’amande. Les oreilles tombantes sont attachées très haut. Leur base est large et elle s’effile vers la pointe.

La robe comporte un sous-poil doux et dense, de 1,5 cm de long, qui empêche l’humidité d’atteindre la peau et tombe presque entièrement en été, un poil de couverture dur et dru de 3 à 4 cm de long et des soies dures et droites de 5 à 7 cm de long. Le poil est plus court et dur sur la face antérieure des membres tandis qu’il forme des franges sur la face postérieure. Le poil forme une barbe et des sourcils marqués sur une face au poil plus courts. Les couleurs de la robe sont le rouan foncé, avec ou sans plaques brunes, le brun avec des taches tiquetées sur le poitrail et la partie inférieure des membres et le brun unicolore.chiens-Barbu-tcheque-8e542d86-8a90-0364-4dfb-178cb2064001

Le standard FCI du barbu tchèque ne donne aucun tempérament typique de la race. Le barbu tchèque a un fort tempérament, facile à mener et attaché à son maître.

Le chien de race Barbu Tchèque peut être assez affectueux en famille si une place affective lui est laissée.

Plutôt sympa et sociable avec les autres animaux et ses congénères. Superbe compagnon pour les plus petits, le Barbu Tchèque est très sympa avec les jeunes enfants.

barbu_tcheque_129_448_299Il est intelligent, il est plutôt facile a dresser, bonnes prédispositions à l’entraînement.

Plutôt joueur, même adulte, il lui faudra un terrain pour se défouler (2h. ou plus) chaque jour. Assez dynamique dans le foyer, activité assez présente. Le Barbu peu rester seul dans la maison durant votre absence. Il n’est pas conseillé de le faire vivre en appartement mais plutôt en campagne.

Et surtout, merci de partager cet article.

Dogfidelity.com : Le 1er réseau social de la communauté canine 

Inscrivez-vous, c’est gratuit !

sins

mon-profil

 

  • 1
  •  
  •  
  •