• 342
  • 3
  •  
  •  
  •  
    345
    Shares

La légende est émouvante et l’histoire de Hatchi, ou plus exactement d’Hachiko, qui a réellement existé, est plus que celle d’un chien fidèle…

hatchiHachi-ko (Hatchi signifiant « huit » en japonais car il était le 8ème de la portée et le suffixe rattaché au nom étant un terme affectueux) est un Akita Inu né en 1923, dans la ville d’Odate, au nord du département d’Akita.

word-imageLorsque le jeune chiot eu 2 mois, il fut adopté par le docteur Hidesaburō Ueno, professeur de l’université impériale de Tokyo.

Lorsque son maître partait travailler à l’université de Komaba ou à la station d’expérimentation agricole de Nishihagara, Hatchi l’accompagnait de son domicile jusqu’à la gare de Shibuya, dans les faubourgs de Tokyo.

Le soir venu, le chien repartait à la gare le chercher. La complicité entre Hatchi et le docteur Ueno était déjà légendaire.

Un jour de mai 1925, lorsque Hatchi avait un an et demi, son maître ne revint pas, victime d’une attaque. Il ne reprit donc pas le train du retour mais malgré cela, Hachi vint l’attendre durant de longues heures. Il patienta… Et à la nuit tombée, il était toujours là, assis devant la gare à attendre jusqu’à ce que des amis du professeur vinrent le récupérer et l’emmenèrent chez eux, à plusieurs kilomètres de là.
Le lendemain matin, Hatchi, têtu et très attaché à son maître, parvint à s’échapper pour se rendre, comme la veille, devant la gare de Shibuya. Les gens du quartier furent si impressionnés par la fidélité indéfectible de ce chien qu’ils commencèrent à lui offrir de la nourriture et de l’eau.
Et rapidement, la renommée d’Hatchi s’étendit au delà de Tokyo et il ne devint pas rare de voir des touristes arriver de province juste pour avoir le privilège de voir et caresser Chuken Hachiko (Hachiko, le chien fidèle).

f52fce92e4d11c756a22df20bfd4a80c

 

Jusqu’à l’âge de douze ans, où il mourut, Hachi ne manqua pas une seule fois d’aller attendre le docteur Ueno. Hachiko était alors connu de tous les voyageurs qui passaient par la gare de Shibuya. Sa mort, le 8 mars 1935, provoqua l’émotion de tous.

 

hachibmpLes restes d’Hachi sont empaillés et conservés au Musée national des Sciences et une statue est érigée à sa mémoire et sa fidélité.

C’est le sculpteur Teru Ando qui façonna la statue en bronze d’Hachiko, en 1934, devant la gare de Shibuya. Les visiteurs se succédèrent pour la fleurir.
Hélas, elle fut fondue pendant la seconde guerre mondiale. Mais personne ne pu oublier Hachiko et, en 1948, Takeshi Ando, le fils de Teru Ando, fit la réplique exacte de l’oeuvre de son père devant la sortie de la gare de Shibuya, aujourd’hui connue sous le nom de sortie Hachiko.

110516093720673838169201Surnommé Chūken (littéralement « chien fidèle ») cette nouvelle statue se trouve à l’endroit même ou Hachiko avait l’habitude d’attendre son maître.

L’histoire d’Hachiko reste de nos jours connue de tous les Japonais et sa statue est un point de rendez-vous extrêmement célèbre. C’est également devant elle que les jeunes couples viennent se jurer fidélité pour la vie.

Chaque année, une fête, Chuken Hachiko Matsuri, est organisée devant la statue, en l’honneur d’Hachiko, chien fidèle, devenu un véritable symbole de loyauté.

Une version plus légendaire de la mort d’Hachiko raconte que, ses cendres montant au ciel, la fumée couvrit le soleil et, à la manière des nuages, fit l’ombre sur la cérémonie.

Cette belle histoire du chien Hachiko fut l’objet d’un film tourné en 1987  au Japon   intitulé Hachiko Monogatori

Un  remake  de ce film japonais fut réalisé en 2009 par L. Hallström avec Richard Gere et Joan Allen dont la sortie eut lieu en juin 2010.

Et surtout, merci de partager cet article.

Dogfidelity.com : Le 1er réseau social de la communauté canine 

Inscrivez-vous, c’est gratuit !

sins

mon-profil

 

  • 342
  • 3
  •  
  •