• 84
  •  
  •  
  •  
  •  
    84
    Shares

Récemment, une internaute s’est indignée à cause d’une amende reçue pour avoir pris le métro avec son chien. La jeune femme, émue d’avoir été verbalisée (à hauteur de 75 euros) pour ne pas avoir acheté de ticket de transport à son chien déclare même : « Je n’ai jamais vu dans les bornes qu’il était mentionné « ticket pour animaux » ».

Voyager avec son chien : quelle est la réglementation en France et à l’étranger ?

Bus, métro, RER, tramway…

La RATP (Régie autonome des transports parisiens), cinquième acteur mondial du transport public, assure quotidiennement la mobilité de 12 millions de personnes en France. Mais quel est le « règlement » pour le transport de nos chiens ?

Il existe différentes conditions, répertoriées par la RATP dans un « mode d’emploi » en ligne permettant à chacun d’aller se renseigner (ce que nous faisons rarement, voire jamais, qu’on se le dise). Néanmoins, lorsqu’on n’est pas au courant de ces règles, il y a peu de moyens pour savoir ce qui est autorisé ou non concernant nos chiens. En effet, les bornes d’achat de tickets ne font par exemple aucune mention d’un quelconque titre obligatoire pour les animaux.

Il faut donc lire attentivement la rubrique des « Cas d’acceptation des chiens sur le réseau » (Un peu comme les fameuses conditions générales que personne ne lit jamais), présente sur le site internet officiel de la RATP.

Y est par exemple mentionné que sont acceptés au sein des bus, funiculaires, métros, RER et tramway les « Chiens de petite taille, convenablement enfermés dans des sacs ou paniers (max. 45cm) à condition qu’ils ne puissent ni salir, ni incommoder les voyageurs », ainsi que les « Chiens guides d’aveugles ou d’assistance ».

Les chiens de grande ou moyenne taille doivent être « tenus en laisse et muselés » et sont uniquement tolérés dans le RER et le métro. C’est seulement pour ces derniers qu’un « Billet tarif réduit » (On oublie pas de remercier la RATP pour la petite ristourne) devient obligatoire.

Le ticket de transport de vos compagnons n’est donc obligatoire que dans un cas bien précis, à savoir pour les chiens de moyenne ou grande taille, tenus en laisse ou muselés.

Pour vous déplacer en bus, en métro, en RER ou en tramway avec un chien de petite taille, il faudra simplement investir dans un joli sac ou un petit panier. Profitez-en, c’est les soldes !

Train :

Quelles sont les conditions requises pour le voyage en train des chiens ?

Pour emmener votre chien en voyage à bord d’un train, pensez à réserver son titre de transport en même temps que le vôtre. A noter que vous pouvez voyager avec un maximum de 2 chiens par passager.

Si votre chien pèse moins de 6 kg, il devra impérativement voyager dans un sac ou un panier (45 cm x 30 cm x 25 cm maximum) et son billet vous coûtera 7€ à bord de TGV, Intercités et TER. 

Si votre chien pèse plus de 6 kg, il devra être muselé tout au long du trajet et son billet équivaudra à 50% du prix d’un billet 2ndeclasse plein tarif (même si vous voyagez en 1ère classe) à bord de TGV, Intercités et TER. 

Si vous êtes accompagné d’un chien-guide ou d’assistance, celui-ci voyagera gratuitement. Il faudra simplement vous munir des documents à jour justifiant de sa fonction. 

 

Taxi :

En règle générale, les chauffeurs de taxi ont le droit de refuser de transporter des animaux, à l’exception des chiens guides ou chien d’assistance des personnes aveugles. Pour tous les autres cas de figure, ils peuvent décider en toute subjectivité des animaux qu’ils acceptent ou non dans leur véhicule.

C’est donc au chauffeur de taxi de choisir s’il veut bien accepter votre chien dans son véhicule. Sachez aussi que s’il dit oui, vous devrez payer un supplément pour le transport de votre chien. 

Si vous commandez directement votre taxi par téléphone à la centrale de réservation, il faudra tout simplement leur préciser que vous êtes accompagné de votre chien. Elle vous réservera alors un véhicule qui accepte sa présence. Vous payerez également dans ce cas un supplément pour le transport de l’animal.

Les VTC tels que Uber peuvent eux aussi transporter votre chien, mais là encore, c’est au chauffeur de décider !

Une autre option consiste à opter pour des taxis animaliers, qui sont spécialisés dans le transport des animaux. Les transports animaliers sont généralement équipés de cages et peuvent comporter des aménagements spécifiques : une petite rampe pour que l’animal grimpe et descende plus facilement du véhicule, un brancard s’il est malade, etc. Ces taxis sont en outre désinfectés après chaque transport.

Bateau :

Effectuer une traversée en bateau avec votre chien, c’est possible ! Il suffit simplement de bien se renseigner.

Les compagnies gérant les traversées utilitaires (les ferries par exemple) se montrent en général plutôt compréhensives, chacune ayant néanmoins son propre règlement. Il est donc indispensable de vous renseigner sur les conditions d’accès des chiens avec la compagnie que vous souhaitez utiliser.

La réglementation vous imposera entre autres la vaccination de votre chien contre la rage en raison de la présence possible à bord de rats pouvant véhiculer cette maladie. 

Lors de la traversée, les chiens sont en principe amenés à voyager dans un chenil ou dans un espace aménagé spécialement pour leur confort. Les chiens de petite taille sont tolérés dans les cabines. Ils peuvent aussi, notamment à bord des ferries, rester dans la voiture de leur maître.

Il sera malheureusement impossible d’emmener votre chien avec vous en croisière, la législation internationale interdisant l’embarquement d’animaux domestiques.

En effet, pour des raisons sanitaires et législatives, la présence de chiens à bord lorsqu’il s’agit de passer un séjour entier en mer pose de nombreux problèmes. Seuls Les chiens-guides pour personnes malvoyantes peuvent être accueillis à bord des navires de croisière, à condition que leur certificat de vaccination (contre la rage notamment) soit à jour et que leur maître fournisse sa nourriture et son nécessaire de toilette.

Le bateau reste tout de même un mode de transport beaucoup moins agréable pour les chiens que pour nous. Nos compagnons souffrent souvent du mal de mer et il est souvent recommandé de leur administrer un médicament antiémétique avant le départ, voire un tranquillisant ou un anti stress pour chien, sauf contre-indication. Demandez toutefois conseil à votre vétérinaire afin de choisir les médicaments les plus adaptés à votre animal.

Avion :

Ah, les joies de l’aéroport ! Déjà compliquées pour nous, qu’en est-il des règles concernant le transport en avion de nos chiens?

Prendre l’avion avec son chien, c’est bien évidemment possible… sous certaines conditions dépendant des différentes compagnies aériennes.

Lors de l’achat de votre billet d’avion, vous devrez d’abord mentionner le fait que vous serez accompagné de votre chien. Considérée comme une « option », cette possibilité est évidemment payante. Au sein d’une compagnie telle que Air France, le transport en France Métropolitaine de votre chien vous coûtera 30 euros pour un voyage aller en cabine et 60 euros pour un voyage aller en soute. Les tarifs à l’international varient en fonction de la destination choisie.

A noter que certaines compagnies aériennes n’acceptent aucun animal en cabine mais permettent tout de même, à titre exceptionnel, la présence de chiens d’aveugles ou d’assistance.

Généralement, seuls les chiens de petite taille sont admis en cabine. Le poids maximum autorisé est variable en fonction de la compagnie. Air France par exemple accepte les animaux d’un poids maximal de 4 kg.

Votre petit chien devra également voyager dans un sac de transport prévu à cet effet.

Si celui-ci n’a pas le poids requis pour voyager à vos côtés, vous pourrez toujours l’installer en soute. Une cage de transport homologuée devra alors être fournie par vos soins. N’ayez pas peur : La soute est un endroit ventilé, pressurisé et chauffé. La cage de votre animal y sera maintenue de manière à rester stable.

Certaines compagnies limitant le nombre d’animaux admis sur un vol, il est préférable de prendre de votre billet le plus tôt possible si vous ne voulez pas vous retrouver seul sur le tarmac.

Il faudra également vous munir du carnet de santé (à jour) de votre chien.

Pour conclure… 

Vous pouvez parcourir le monde entier avec votre chien, la seule condition étant de vous renseigner avant votre départ.

Au delà du transport, il sera important de vous renseigner à propos des éventuelles conditions de quarantaine imposées par certains pays.

Et surtout, merci de partager cet article.

Dogfidelity.com : Le 1er réseau social de la communauté canine 

Inscrivez-vous, c’est gratuit !

sins

mon-profil

 

  • 84
  •  
  •  
  •