• 27
  •  
  •  
  •  
  •  
    27
    Shares

Ce lien puissant qui unit l’Homme et le chien existerait depuis déjà bien longtemps…

Des chercheurs l’ont prouvé. Il y a des milliers d’années, des hommes auraient apporté des soins à un chiot souffrant et donc « inutile » puisque incapable de chasser, de protéger les campements ou bien de défendre le bétail. Il s’agirait ici de la première preuve connue d’une relation homme-chien non basée uniquement sur de l’utilitarisme.

Le chien de Bonn-Oberkassel

Oberkssel est un quartier de la ville de Bonn située en Allemagne. Découvert avant la Première Guerre Mondiale, le chien de Bonn-Oberkassel semble encore, 14200 ans après sa mort, révéler des secrets.

L’étude récente de ce dernier par une équipe de chercheurs Européens aurait révélé qu’à la Préhistoire, les chiens n’étaient pas seulement utilisés par l’Homme pour la chasse ou leur protection. En effet, le jeune chien étudié était, semble-t-il, gravement malade et donc incapable d’apporter son aide aux hommes de quelque façon que ce soit. Il aurait pourtant reçu des soins quotidiens.

L’étude, parue en janvier 2018 dans la revue Journal of Archaeological Science permet une nouvelle vision sur la relation qui unissait déjà les chiens et les hommes à la Préhistoire.

Soigné alors qu’il souffrait de la maladie de Carré…

Le chiot n’avait, selon les études, pas plus de 28 semaines lorsqu’il a été enterré.

Les chercheurs ont notamment découvert de nombreuses lésions au niveau de la cavité buccale du chiot. Ces lésions seraient, selon les chercheurs, le résultat d’une infection par un Morbillivirus notamment responsable de la maladie de Carré.

C’est donc cette maladie qui aurait fini par causer le décès du chiot. Ce dernier présenterait également de graves problèmes dentaires et était sûrement immunodéficient.

Selon les chercheurs, le chien de Bonn-Oberkassel aurait subi des assauts particulièrement virulents de la maladie entre sa 19ème et sa 23ème semaine de vie.

Les scientifiques déclarent même que « Ce chien n’a pu survivre que grâce à des soins quotidiens et intensifs« . Durant les phases critiques de la maladie, l’animal, pour survivre, aurait été maintenu au chaud nettoyé régulièrement à cause des déjections et vomissures que provoquerait la maladie. « Avant et durant cette période, ce chien n’était d’aucune utilité pour les humains« , précisent les scientifiques. Il n’y avait donc aucun bénéfice pour ces hommes de l’époque à le maintenir en vie et pourtant, durant plusieurs semaines ces derniers auraient fait tout leur possible pour le sauver. L’animal aurait malheureusement succombé plusieurs semaines après la phase critique de sa maladie.

Il semble incroyable que cette relation que l’on connait aujourd’hui entre les Hommes et les chiens était déjà d’actualité il y a des milliers d’années… et pourtant des chercheurs l’ont prouvé grâce au chien de Bonn-Oberkassel. Le lien entre le chien et l’Homme était probablement donc déjà très fort dès la Préhistoire…

Et surtout, merci de partager cet article.

Dogfidelity.com : Le 1er réseau social de la communauté canine 

Inscrivez-vous, c’est gratuit !

sins

mon-profil

 

 

Source : https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/chiens/l-homme-prenait-deja-soin-des-chiens-malades-il-y-a-14-000-ans_121174

 

  • 27
  •  
  •  
  •