• 23
  •  
  •  
  •  
  •  
    23
    Shares

Un peu d’histoire…

Le Billy est une race de chien originaire de France. Il s’agit d’un chien courant, un chien de chasse dont le but est de poursuivre ou d’attraper le gibier.

Le Billy aurait originellement été créé à la fin du 19ème siècle par un châtelain venant du Poitou dans le but de refaçonner les « Chiens blancs du roy ». Cette race aujourd’hui disparue aurait été la favorite des rois François 1er, Henry IV et de Louis XIV, qui utilisaient ces chiens dans les meutes royales.

Le Billy est le résultat de divers croisements effectués entre des races de chiens aujourd’hui éteintes tels que le Céris, le Montaimboeuf et le Larye.

Sujet à des problèmes héréditaires mettant en péril la race, le Billy se trouve très rarement en dehors de la région du Poitou.

Caractéristiques :

Le Billy est un chien bien bâti et de grande taille. Athlétique, il possède une ossature et une musculature puissantes. La taille du mâle se situe entre 60 et 70 centimètres au garrot et celle de la femelle entre 58 et 62 centimètres au garrot. Le poids est d’environ 35 kilos.

De longueur moyenne, la tête est sèche et plutôt fine.

Le Billy possède des oreilles de taille moyenne, attachées haut, plutôt plates et légèrement tournées à leur partie inférieure.

Sa queue est longue, forte, parfois légèrement velue.

Le poil est ras et dur au toucher et souvent un peu gros. La robe doit être complètement blanche, blanche café au lait ou blanche avec des taches ou manteau orange clair ou citron.

Caractère :

La FCI n’attribue pas de tempérament particulier concernant le Billy.

C’est un chien intelligent et plutôt facile à dresser. C’est un chien courant originellement utilisé pour la chasse au cerf, au sanglier ou au chevreuil. Son impressionnante endurance lui permet de courir des dizaines de kilomètres durant une journée de chasse. Peu amical avec ses confrères, il travaille mieux en solitaire qu’en meute.

C’est également un bon chien de compagnie, bien que la vie en appartement ne lui soit pas conseillée de par son besoin de se dépenser et de pratiquer des exercices physiques quotidiens. Il n’est donc pas du tout adapté à la ville.

Attaché à son maître, il se montre également sociable avec les autres membres de la famille, notamment les enfants.

Son éducation doit être précoce afin que la vie en collectivité et l’obéissance à l’homme lui soient inculquées.

Et surtout, merci de partager cet article.

Dogfidelity.com : Le 1er réseau social de la communauté canine 

Inscrivez-vous, c’est gratuit !

sins

mon-profil

  • 23
  •  
  •  
  •