• 25
  •  
  •  
  •  
  •  
    25
    Shares

Quelques précautions d’usage qu’il sera bon de respecter.

Cette année, c’est décidé ! Vous emmenez votre chien avec vous aux sports d’hiver. Afin que tout se passe pour le mieux pour lui (et pour vous aussi par la même occasion), il y aura, avant votre départ, quelques précautions d’usage à prendre. Soyez vigilants, on vous dit tout !

Les recommandations avant le départ

Comme pour tout déplacement avec votre chien, un départ en vacances, surtout à l’étranger, doit être minutieusement préparé. En effet, il faudra, dans un premier temps, accomplir certaines formalités avant votre départ et disposer notamment d’un passeport européen pour votre chien si vous souhaitez voyager dans l’UE. Il sera également préférable de vous munir de la carte d’identification de votre chien. Il s’agit du document permettant de faire le lien entre un propriétaire et son chien. C’est sur cette carte que se trouvent les informations importantes telles que le nom, prénom, adresse et coordonnées du maître ; la race, date de naissance et nom du chien ; et enfin le numéro de référence de la puce d’identification de ce dernier. Il sera également indispensable de vous munir du carnet de santé de votre chien, à jour bien entendu ! Le carnet de santé de votre chien doit être impérativement en ordre. Il permet aux vétérinaires sur place de connaître les antécédents de l’animal en cas de pépin de santé.

Si vous partez en voiture, choisissez bien votre itinéraire ainsi que le moment de votre départ afin d’éviter de vous faire piéger dans des embouteillages. Promenez votre chien au moins un quart d’heure avant le départ pour le détendre et lui permettre de faire ses besoins. S’il s’agit d’un animal nerveux, peu habitué aux transports en voiture, votre vétérinaire pourra lui prescrire un traitement antiémétique ou un calmant à lui administrer avant de partir.

Si vous partez en train, il faudra vous renseigner auprès de la société des chemins de fer afin d’obtenir les indications nécessaires au voyage de votre chien. N’oubliez pas de réserver son titre de transport en même temps que le vôtre. Renseignez-vous sur les conditions de transport afin de prévoir à l’avance sac, panier ou muselière pour votre chien, ces éléments dépendant de son poids. Prévoyez éventuellement de le sortir aux arrêts du train si présents sur le trajet (laisse ou harnais seront donc indispensables pour ce voyage).

N’oubliez pas d’emporter avec vous suffisamment d’eau et éventuellement un peu de nourriture si le voyage devait être un peu long. Prévoyez également d’emporter avec vous les gamelles de votre chien ainsi que ses croquettes (ou ce avec quoi vous le nourrissez) dans l’éventualité que vous n’en trouviez pas sur place !

Ne perdez pas de vue que l’endroit où vous allez vous rendre ne sera peut-être pas équipé pour le confort de votre chien. Emmenez avec vous son coussin, ou, à défaut de place, une couverture ou un plaid qui pourra lui servir de couchage.

Pensez à sa trousse de soins ! Emportez avec vous la trousse de secours habituelle (pansements, bandages de contention, désinfectant, ciseaux) en y ajoutant le nécessaire plus spécifique pour cette période de l’année. Afin de protéger les pattes de votre chien du froid persistant, il peut être utile d’utiliser des lotions tannantes et protectrices ou un baume à appliquer sur les coussinets plantaires. Ces produits permettent de rendre les coussinets plus résistants et souples et de les imperméabiliser. Vous évitez ainsi les fendillements, les blessures et gerçures et les infections.

Enfin, n’oubliez pas d’emporter dans la valise un ou deux petits jouets qui pourront distraire votre chien et éviter qu’il n’ingère trop de neige !

Durant votre séjour…

Restez vigilants sur certains points. Les balades dans la neige sont en règle générale très appréciées par les chiens, souvent excités par cet élément. Le chien se dépense beaucoup en courant partout et ne risque généralement pas d’attraper froid. Néanmoins, il faudra veiller à ce qu’il se réchauffe bien après l’exercice. Après la promenade, n’oubliez donc pas de bien l’essuyer s’il est mouillé afin qu’il sèche le plus rapidement possible. Séchez aussi les pattes, plus particulièrement les zones comprises entre les coussinets. Une fois rentrés, ôtez les petits paquets de glace qui se fixent sur les poils, sous le ventre et notamment entre les coussinets. Vous éviterez ainsi à votre chien des gerçures, des gelures ou des blessures.

Attention également au soleil ! Lorsque vous vous équiperez pour les sorties dans la neige, ne perdez pas de vue que nos chiens sont eux aussi sensibles à la réverbération solaire sur les surfaces neigeuses. Si vous allez aux sports d’hiver avec votre chien, vous devrez y penser. Il faudra donc éviter de trop l’exposer à cette réverbération qui peut entraîner des problèmes oculaires. De la même façon, si la truffe de votre chien est dépigmentée, n’hésitez pas à l’enduire de crème protectrice écran total, car elle peut subir (tout comme notre peau) les effets néfastes de la réverbération du soleil sur la neige.

Et n’oubliez surtout pas dès votre arrivée sur votre lieu de vacances de prendre rapidement connaissance du nom du vétérinaire le plus proche qui pourra, en cas de problème, vous aider à maintenir la forme de votre chien !

Pour conclure…

Si vous respectez ces quelques précautions, vous pourrez partir l’esprit tranquille ! Alors, prêts à emmener votre chien avec vous aux sports d’hiver ?

  • 25
  •  
  •  
  •